De la lecture pour les vacances

Dernier acte solidaire et environnemental avant de partir en vacances, certaines écoles ont fait le tri dans les trousses pour y repérer ce qui ne fonctionne plus. Les outils usagés d’écriture ont ainsi rempli un sac papier d’un peu plus de 50 cm de hauteur. Ils seront recyclés au bénéfice financier d’œuvres de la tutelle des sœurs de la Présentation de Marie : mise en place de toilettes dans des écoles du Sénégal, internat au Mozambique…

Si le recyclage du plastique est souvent possible, les élèves n’oublieront pas cependant que le matériel d’une année pourra très bien faire son office à la rentrée suivante. Pour les parents, l’ADEME rappelle quelques attentions à privilégier ici.

Enfin, le journal Enseignement Catholique Actualités (ECA) édite un hors-série à la résonance locale avec nos orientations diocésaines mais aussi celles du prochain congrès des APEL, ou encore de l’UGSEL.

Dans la revue, on retrouvera avec intérêt l’éditorial de Philippe Delorme Secrétaire général, un témoignage d’Elena Lasida professeur d’économie à la catho de Paris et responsable du réseau des Eglises vertes, une interview de Pascal Balmand aujourd’hui chef de projet « écologie intégrale » à la Conférence des Evêques de France, un entretien avec Jacques Brégeon du comité éducation lors de Grenelle de l’environnement de 2007 et même un article sur nous ! (voir l’intranet pour les chefs de projet)

A emporter sur la plage ?

Label-reconnaissance des engagements de nos élèves

A l’heure où l’encyclique Laudato Si fête ses 5 ans dans  tous les médias, où sont publiées les propositions des 150 tirés au sort de la Convention Citoyenne du Climat, voici les résultats locaux de nos établissements engagés avec Audace pour Réenchanter l’école.
Les éco-écoles Notre-Dame St-Flour, Notre-Dame Mauriac, Notre-Dame des Oliviers Murat, Saint-André Massiac, Externat de l’Enfant-Jésus Aurillac et le collège Notre-Dame des Oliviers Neussargues sont heureux de vous annoncer l’arrivée d’une petite dernière : l’éco-école Gerbert Aurillac.
Bravo à ces établissements labellisés pour la 1ère ou 14ème fois qui ont su cheminer avec leurs élèves, profs, personnels, parents et partenaires extérieurs vers un monde plus solidaires.
A cette reconnaissance internationale du label Eco-école s’ajoute celle du label académique E3D qu’ont obtenu 5 établissements parmi eux, dont le collège NDO pour la première fois.

Rendez-vous l’année prochaine pour un plan d’action diocésain toujours plus riche pour accompagner les établissements vers des projets environnementaux et solidaires.

Même confinés, on peut gagner !

Les élèves et leurs enseignants ont joué la continuité pédagogique jusqu’au bout dans nos établissements et certains en sortiront gagnants !

C’est le cas des élèves de CM de l’école Saint-André à Massiac qui ont fait un travail exemplaire, avec leur maitresse Mélanie Motescu, en inventant l’histoire de Yandé, jeune esclave sénégalaise. Pour cela, les élèves se sont appuyés sur les connaissances du pays d’origine d’une des familles de l’école. La bande-dessinée mêle photos-montage et reportage pour un résultat graphique de grande qualité. Elle a gagné le concours La flamme de l’égalité au niveau académique, catégorie école.  A retrouver ici

A Saint-Géraud, trois étudiantes de DN-MADE (diplôme national des métiers d’art et du design) participent au concours Design Zéro Déchet invitant les jeunes à créer des biens et services durables qui limitent la production de déchets par une écoconception. Le lycée Saint Géraud a un projet parmi les 14 finalistes. On retient son souffle…


A l’école de l‘Externat de l’Enfant-Jésus, c’est Ambre, élève de CM2 dans la classe d’Annick Claveirol qui a remporté la finale départementale des Petits champions de la lecture proposé par les éditions Galimard. Il s’agit d’un défi de lecture à haute-voix pour lequel le jury évalue la posture, le placement de la voix, l’articulation etc… Bravo à Ambre et à sa classe qui l’a soutenue.

Enfin, le collège Notre-Dame des Oliviers à Neussargues vient de se distinguer en obtenant le label E3D, niveau 3 (le plus haut), pour la première fois ! Il rejoint ainsi les 4 écoles labellisées l’an dernier dans l’Enseignement catholique du Cantal. On comprend pourquoi avec cette vidéo. Félicitations !

 

Bravo à tous pour ces projets audacieux qui réenchantent l’école et particulièrement aux équipes d’enseignants pour leur accompagnement !!

Et si… ! Le texte partagé d’une CE

Et si on y croyait?
Et si le 11 mai, nous retrouvions nos élèves de la PS de Maternelle jusqu’au CM2 ?
Et si nous étions tous prêts, à l’école primaire Gerbert pour accueillir les enfants et nos équipes éducatives lundi matin ?
Et si nous nous faisions confiance en étant certains d’avoir tout donné pour réussir cette reprise ?
Et si, enfants et familles, qui nous manquent depuis le 16 mars, étaient heureux de revenir dans leur école qui les attend ?
Et si, bien que déconfinés, nous prenions tous, le temps de faire attention à l’autre, de veiller à nos gestes barrière ?
Et si nous restions prudents, attentifs à chacun ?
Et si nous avancions sans jamais oublier les peines, les souffrances et les deuils vécus par tant de gens qu’on aime durant cette bien étrange et déstabilisante période de pandémie ?
Et si nous ne cessions jamais de remercier nos soignants, nos aidants, dont bon nombre de nos parents d’élèves ?
Et si nos sourires, nos rires en équipe hier jeudi 7 mai présageaient d’une belle reprise empreinte de confiance et de sérénité ?
Et si le sérieux et le professionnalisme des équipes pédagogique, éducative et administrative de l’école rassuraient notre jeune public et leurs parents ?
Et si la confiance des partenaires OGEC, APEL, Tutelle diocésaine, Inspection académique, société de restauration Sodexo, Paroisse Saint Géraud d’Aurillac et Eglise Saint Joseph offrait à notre Communauté éducative l’énergie et l’Espérance nécessaires pour reprendre le cours de notre vie scolaire ?
Et si lundi matin, empreintes d’émotion, les portes de l’école s’ouvraient sur les sourires et les yeux pétillants de nos élèves ?
Et si alors, la cour de l’école faisait taire son trop grand silence depuis deux mois ?
Et si mes petits élèves de Maternelle recommençaient à me demander sur leur passage « Eh ben, tu sais quoi, Madame Charles…? »
😙
Et si le jardin fleuri accueillait de ses mille couleurs les voix des enfants et des maîtresses ?
Et si nous nous risquions à être heureux de nous revoir, de nous parler ?

Et si nous Réenchantions de nouveau l’Ecole catholique en ayant l’Audace d’oser tout ceci ?

Et si l’Espérance et la Foi nous habitaient ?

Et si on fonçait?…
Allez! C’est parti! 😉

Osons la confiance!
Osons nous risquer à l’Inattendu de la personne,
Osons prendre et nous donner du temps pour partager, pour aimer, pour entendre et écouter,
Osons les regards,
Osons la Parole,
Osons « Faire Communion »,
Osons être NOUS!

« La Foi que j’aime, dit Dieu, c’est l’Espérance » Charles Peguy.

Alors… Espérons! et à lundi! 😊

Stéphanie Charles
Chef d’établissement Gerbert-Aurillac

Oh, des ODD dis-donc !

Les Objectifs de Développement Durable de l’ONU ne quittent pas les projets des établissements même dans la distanciation de notre actualité. En avril, les établissements ont continué de Réenchanter l’Ecole avec Audace.
A l’école Saint-André Massiac, les élèves ont échangé des dessins et un défi de Pâques avec les résidents de l’EHPAD ; ils ont également partagé entre eux leurs expériences de plantations à la maison.
Les espaces fleuris de la cour de Gerbert ont diffusé leurs couleurs aux enfants des personnels soignants accueillis à l’école tandis que les enseignantes ont partagé leurs savoir-coudre pour fabriquer des masques en tissu.
Enfin, la Semaine du cœur, déclarée au collège Notre-Dame des Miracles Mauriac pendant la Semaine Sainte, a sensibilisé les élèves à l’action des métiers indispensables pendant le confinement : dessins et films ont dit toute leur gratitude aux personnels dévoués. Un bravo particulier à Cyprien pour son dessin et Léona pour sa vidéo.

Et le bonus : le message du prof d’anglais, Florian Tanty, en image et musique made-in-home !

La classe !!! :p

 

Allez, retour sur… mars !

Alors que le confinement pointait son nez, les établissements n’ont pas manqué de continuer leurs engagements Audacieux pour Réenchanter l’Ecole sur les thèmes de la solidarité et de l’écologie.
On notera ainsi avant le confinement : la proposition de l’éco-déléguée du BTS Com Saint-Géraud Aurillac pour organiser le tri sélectif dans les classes, le frigo solidaire de Notre-Dame St-Flour en lien avec les Resto du Cœur, les sorties ski pour découvrir les espaces naturels cantaliens des écoles NDO Murat et Gerbert Aurillac et du collège Sacré-Cœur Riom…
et après le confinement : les expériences à distance de nettoyage de l’eau à St-André Massiac, le défi collaboratif des recettes maison à St-Jo de St-Martin Vx, sans oublier le groupe collaboratif What’s up Web ? des enseignants pour partager leurs bons plans …

 

Février de nature solidaire dans les établissements

 

Ce mois-ci, fidèles aux objectifs du Réenchantement de l’école, l’école de l’Externat de l’Enfant-Jésus Aurillac a accueilli une animatrice de la CABA au sujet de la prévention des déchets tandis que l’école Notre-Dame à Saint-Flour sensibilisait ses élèves aux premiers secours. De leur côté les 4èmes du collège Notre-Dame des Miracles Mauriac ont remis à neuf le réfectoire aux couleurs des 17 Objectifs de Développement Durable de l’ONU grâce aux affiches Canopé. Enfin, les grandes sections de Gerbert ont réalisé un e-book pour sensibiliser petits et grands de l’établissement au respect de la planète par la présentation d’actions concrètes et faciles à mener. 

Deux projets sont particulièrement audacieux :
– un partenariat à l’école Gerbert avec le MCR pour une vente de panier, dans l’optique de courses zéro déchet, réalisé au profit des études d’une jeune réfugiée sur notre diocèse. Dans ce cadre, des cartes ont également été écrites pour notre pape François que l’équipe du MCR rencontrera à l’automne en lien avec son thème d’année Laudato Si ;
– un atelier technologique « Offrir une main » (construction d’une prothèse pour enfant) par les collégiens du Sacré-Cœur, Riom-ès-Montagnes, et ceux de Notre-Dame des Miracles, Mauriac.
Cliquez sur les images pour plus de précisions.

Pauses spirituelles pour le Carême : cultiver son jardin intérieur

Comme l’an dernier, vous pourriez prendre un  temps d’intériorité avec vos élèves lors de ce Carême pour cultiver nos jardins intérieurs. En cliquant sur l’image puis sur chacune des icônes de gauche à droite, vous obtiendrez un lien vers une vidéo correspondant à chacune des 5 semaines de classe.
Aucun autre matériel n’est nécessaire, chaque pause spirituelle peut se passer dans une salle de classe et dure de 5 à 7 minutes. A chacun de choisir le meilleur moment dans la journée.

Cette proposition est construite pour un public large où la liberté de chacun est particulièrement préservée :

  • Elle est composée en deux moments qui ne sont pas dissociables et suivant une chronologie tout au long de la semaine. D’abord un temps de relaxation, puis une proposition de cheminement chrétien.
  • Elle est ouverte à tous. Les enfants peuvent être concernés par la relaxation et -suivant leur croyance- soit se reconnaître chrétiens et adhérer, soit juste restés à l’écoute pour se laisser la possibilité de découvrir les chrétiens. Il en va de même pour les enseignants.

Laissez-vous surprendre !
Pauses spi-Carême

Projets environnementaux et solidaires dans nos établissements en janvier

Après l’extraordinaire concert solidaire de Noël des écoles St-Joseph et Notre-Dame de St-Flour, St-André de Massiac, NDO, école et collège, de Murat et Neussargues, les établissements continuent de Réenchanter l’école avec Audace ce mois-ci.
Environnement et solidarité sont au rendez-vous :
à l’école du Sacré-
Cœur de Riom avec l’arrivée des poules,
au collège Notre-Dame des Miracles à Mauriac avec le lancement du jardin en permaculture,
à l’école Saint-Joseph de Saint-Flour avec la fabrication de mangeoires,
à l’école Notre-Dame à Saint-Flour avec la fabrication de boudins de fenêtres pour lutter contre le gaspillage d’énergie et à l’école Notre-Dame de Mauriac avec la journée du gros pull,
au lycée Saint-Vincent/ La Présentation avec la construction du matériel du festival Spring Festiv 2020 à partir de bois de récupération,
et enfin au lycée St-Géraud avec le projet des DM Numérique qui refondent le site Web du Grand Site Puy-Mary et celui de l’association Contre-façon des étudiants de la filière textile avec le vide-dressing à Aurillac !

S’engager pour l’homme et la planète… place à l’audace !

C’est la thématique de l’invitation nationale de l’APEL pour cette année et en particulier pour la semaine des APEL du 13 au 20 mars dans les établissements.
Parce que l’APEL est convaincue que le respect de l’Homme et celui de la planète constituent un seul et même enjeu, qui est aussi et avant tout un enjeu éducatif, les équipes Apel sont invitées à se mobiliser pour que les communautés éducatives des établissements opèrent une prise de conscience, ou un approfondissement de leur engagement, sans culpabilisation ni discours catastrophiste, mais en adoptant une posture encourageante, pédagogique et positive !  (info en cliquant sur l’image)
Et nous, dans le Cantal, on est partant pour relever le défi !
Place à l’audace, aux initiatives concrètes et aux changements durables !