Un Thé Bavard avec des enseignants : Et si je devenais prof ?

Au cours de cette rencontre conviviale du samedi 22 septembre, à l’école Notre-Dame de Saint Flour (1 cours Spy des Ternes), vous pourrez poser toutes vos questions sur les métiers de l’enseignement. Nous vous présenterons les cursus possibles et vous pourrez échanger avec des professionnels (étudiants et titulaires).
                        Rencontre ouverte à tout le département de 9h30 à 11h30 !
*Le thé sera à votre gout/goût : café, croissant… pourvu qu’il soit source de bavardage !

L’Enseignement catholique d’Auvergne sud a son robot lycéen.

Le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes a passé une convention entre la Région et ses rectorats, ainsi que l’Enseignement catholique et agricole pour permettre la mise en place de robots de téléprésence mobile. Destiné aux élèves absents pour une période relativement longue en raison de problèmes de santé, ce dispositif a pour ambition d’assurer la continuité du parcours scolaire mais aussi de maintenir le lien social. L’élève disposera d’un ordinateur depuis lequel il pourra assister en temps réel aux cours en commandant le robot doté de caméras, micros, écran et roues. Les déplacements seront pilotés à distance par l’élève mais nécessiteront le partenariat d’un lycéen volontaire, présent dans la classe. L’expérience menée pendant deux ans et demi dans quatre établissements de la région a également permis l’expression d’une solidarité entre élèves.
Le robot-lycéen de l’Enseignement catholique est actuellement au Puy et se prépare pour sa première mission. Un dispositif de prêt inter-structures est bien sûr envisagé en cas de besoins simultanés.

Attention, fragile.

Informer, prévenir, signaler, protéger… l’enseignement catholique se dote d’un programme qui formalise les conduites à tenir face aux diverses formes de maltraitance étant survenues ou pouvant survenir dans les établissements.

De la lutte contre la maltraitance à la bienveillance éducative. C’est la démarche préconisée par un document de référence, diffusé en cette rentrée dans tous les établissements, via leur direction diocésaine, après avoir été adopté par le Comité national de l’enseignement catholique, le 29 juin dernier.PPPF-couv-200x300
Fruit d’un travail initié fin 2016, conçu pour être complémentaire des initiatives conduites par la Conférence des évêques de France en matière de lutte contre la pédophilie, ce Programme de protection des publics fragiles (PPPF) excède le seul cadre des maltraitances sur mineurs et adopte une approche résolument préventive et positive.
Très pointu sur le plan juridique, technique et réglementaire, ce document comporte aussi une feuille de route, qui engage collectivement les acteurs de l’enseignement catholique tout en les outillant pour faire face aux formes diverses de violence qui peuvent ou ont pu survenir dans les établissements, envers tous les publics – élèves, bénévoles, salariés.
Des dossiers et fiches techniques sur des thématiques ciblées – signaux qui alertent, lieux d’écoute, secret professionnel…- viendront enrichir ce PPPF, livré dès la rentrée, avec un guide de procédures en matière de protection des mineurs.
L’ensemble de ce programme vise à sécuriser les recrutements, former et soutenir l’ensemble des éducateurs, installer une culture de prévention et de bienveillance. Son appropriation, nécessairement progressive, sera accompagnée par des référents diocésains PPPF, auxquels le Sgec propose une formation au premier trimestre scolaire 2018-2019. Sa mise en œuvre offre aussi l’occasion de réactiver ou d’initier des contacts avec les acteurs locaux de la protection de l’enfance et elle fera l’objet d’un suivi et d’une évaluation via la mise en place d’observatoires ad hoc.

Journée européenne du patrimoine avec les élèves de Notre Dame à Mauriac

Pour la première fois, l’école Notre-Dame de Mauriac a participé aux Journées Européennes du Patrimoine pour faire découvrir leur bâtiment, ancien couvent dominicain, et particulièrement la porte classée, datée de 1678. A la suite d’un travail de découverte avec Mme Battut, poète, et Mme Chambon, responsable de l’Office de tourisme, les CE et CM se sont préparés à l’accueil du public : dessins d’observation, écriture d’un poème collectif, recherche d’informations et de photos anciennes, réalisation de panneaux d’exposition… Il restait aux 24 CM volontaires à jouer les « guides d’un jour » le samedi après-midi, développant ainsi des compétences d’expression orale en situation réelle. Une cinquantaine de visiteurs ont pu bénéficier du parcours de découverte de l’histoire de l’école.

Arrivée de nouveaux Chefs d’établissement

L’Enseignement catholique du Cantal se réjouit d’accueillir trois nouveaux chefs d’établissement pour cette rentrée : Pascal Aumaitre pour le collège du Sacré-Coeur à Riom-es-Montagne, Pierre Brun pour le collège-lycée Gerbert à Aurillac et Frédéric Robert au collège Notre-Dame des Miracles à Mauriac. Nous les remercions d’avoir accepté ces missions au service des élèves et de leurs familles et leur souhaitons de l’audace pour réenchanter l’école !

article La Montagne

Et bien dansez, maintenant !

Pour la rentrée, il y a ceux qui chantent (ND Mauriac, St Jo St Martin Valmeroux), ceux qui dansent (St André Massiac), ceux qui jouent (Post-bac St Géraud Aurillac) et ceux qui passent à travers les gouttes de pluie (lycée St Géraud Aurillac). Toutes les manières sont bonnes pour faire connaissance et passer le cap de la rentrée avec enthousiasme et audace !

Une vidéo de présentation de l’APEL

J’ai des préjugés ! Tu as des préjugés ! Nous avons tous des préjugés !

Alors pour les lever, n’hésitez pas à utiliser cette vidéo pour présenter l’Apel de manière un peu décalée lors de vos réunions de rentrée ou de vos assemblées générales.

Bienvenue à tous les parents qui découvrent l’Apel lors de cette rentrée et bonne reprise à chacun de vos enfants !