Les élèves de St-Jo Saint-Martin Valmeroux passent au cinéma !

Suite à son projet cinématographique extraordinaire et audacieux, l’école Saint-Joseph à Saint-Martin Valmeroux a le plaisir d’annoncer la sortie en avant première de son conte climatique « Cantal’Espoir » au cinéma Le Cristal à Aurillac, vendredi 25 Juin 2021 à 20H.
La projection sera suivie d’un échange avec la réalisatrice Anne Jammet, une belle occasion pour les élèves et leurs parents de clôturer l’année scolaire. Pour le plaisir des enfants, un dessin animé sera projeté en plus du court métrage. Il s’agit de « La baleine et l’escargote », d’une durée de 40 minutes.

Les réservations se font directement auprès de la directrice de l’école.

De l’Audace pour Réenchanter l’Ecole !

Découvrir les saints de notre diocèse

Hier, ces saints ont marqué l’histoire de notre diocèse. Le diocèse nous propose aujourd’hui de découvrir leurs histoires au travers de vidéos filmées dans nos territoires.

Il y a plus de 1600 ans, saint Flour annonçait la Bonne Nouvelle sur les terres d’Auvergne.

Il y a 1130 ans saint Géraud d’Aurillac accomplissait la justice avec miséricorde.

Il y a 700 ans sainte Fleur de Maurs se faisait proche des faibles.

Il y a 230 ans, la bienheureuse Catherine Jarrige de Mauriac consolait les accablés.

Un nouvel évêque pour le Cantal

Grande Joie pour le Diocèse de Saint-Flour !

Le pape François a nommé ce jour, vendredi 11 juin 2021, Monseigneur Didier Noblot, évêque de Saint-Flour suite à l’acceptation de la démission que lui a présentée Monseigneur Bruno Grua.

Monseigneur Didier Noblot nommé évêque de Saint-Flour.

Monseigneur Didier Noblot était jusqu’à présent curé de Nogent-sur-Seine (diocèse de Troyes). Ancien directeur adjoint au Service national pour l’évangélisation des jeunes et pour les vocations, il a été prêtre accompagnateur à la direction interdiocésaine de Troyes et Langres pour l’Enseignement catholique. L’ordination sacerdotale de Monseigneur Didier Noblot aura lieu le 12 septembre 2021 à la cathédrale de Saint-Flour.

Monseigneur Bruno Grua est nommé administrateur apostolique pour gouverner le diocèse de Saint-Flour jusqu’à la prise de possession canonique de son successeur.

Devise épiscopale : « Je vous appelle mes amis. »

Bienvenue à vous, père ! A bientôt !

7 d’un coup, et même 8 labels !

Nos 7 écoles et 1 collège qui sont entrés depuis 15 à 1 an dans la démarche de label Eco-école ou collège viennent tous* d’apprendre aujourd’hui qu’ils ont obtenu leur qualification ! Bravo à eux qui rejoignent les 887 autres établissements français cette année, et particulièrement à l’école de l’Enfant-Jésus (Aurillac) avec ses 10 ans d’âge et à l’école Saint-Joseph à Saint-Martin Valmeroux labellisée pour la première fois.

Cette démarche est en pleine cohérence avec les orientations diocésaines de l’Audace pour Réenchanter l’école. Cinq établissements du secondaire ont choisi la méthode Cube.S** pour la mettre en œuvre. Quant à l’APEL, c’est par le biais d’éco-parents qu’ils peuvent mobiliser leurs attentions environnementales et solidaires grâce à la proposition nationale de soutien aux communautés éducatives.

Par ailleurs pour structurer l’organisation diocésaine, les chefs de projets des établissements se sont retrouvés mercredi 2 juin et ont concocté un plan d’action pour la rentrée qui devrait plaire à tous.

Enfin pour terminer l’année, les éco-délégués du primaire se retrouveront en visio et échangeront plus longuement entre eux.

*Eco-établissements : écoles Saint-André Massiac, Notre-Dame Saint-Flour, Notre-Dame des Oliviers Murat, Notre-Dame des Miracles Mauriac, Saint-Joseph Saint-Martin-Valmeroux, Externat de l’Enfant-Jésus et Gerbert Aurillac ; collège Notre-Dame des Oliviers Neussargues en Pinatelle.

**Cube.S : Collèges Sacré-Coeur Riom-ès-Montagnes et Notre-Dame des Oliviers Neussargues, collège et lycée Gerbert Aurillac, Lycées Saint-Vincent/La Présentation Saint-Flour, Saint-Géraud Aurillac

E3D : écoles Saint-André Massiac, Notre-Dame des Oliviers Murat, Notre-Dame Saint-Flour, Externat de l’Enfant-Jésus Aurillac, collège Notre-Dame des Oliviers Neussargues.

De l’énergie en cube !

Cette année, la FNOGEC a choisi le thème de « l’écologie au cœur de notre immobilier scolaire » pour sa journée de conférences. A cette occasion, l’Enseignement catholique Auvergne sud a pu témoigner de sa mobilisation Cant’al’audace et de son implication dans le projet Cube.S.

Comme nous l’évoquions ici, la plupart des établissements secondaires du Cantal sont entrés dans la démarche Cube.S, tout comme certains établissements de Haute-Loire. Ils répondent ainsi au défi éducatif de la Sauvegarde de la maison commune décrit par notre pape, mais aussi aux enjeux de la transition énergétique portée par l’Etat.

Pour partager l’avancée de son projet porté par les élèves et l’équipe éducative, le collège Notre-Dame de la Faye, à Aurec (tutelle Saint-Joseph 43) a produit une vidéo résumant le fonctionnement du concours et ses outils.

Et pendant ce temps-là, un élève de terminale générale au Lycée Saint-Vincent La Présentation (Saint-Flour15) compare la luminosité et la consommation électrique d’une applique avec des néons classiques et une applique led. Cette approche pédagogique donne du sens aux apprentissages. En effet, les résultats obtenus par les élèves orienteront les choix du lycée afin de réduire la consommation énergétique et ainsi de préserver l’environnement. Des élèves auteurs de leur formation !

Les établissements intéressés par le projet Cube.S peuvent s’inscrire pour l’an prochain. Des webinaires sont proposés ainsi qu’une réunion locale pour les établissements 43 au Conseil départemental du Puy (22 juin).

La FNOGEC propose également un webinaire le 13 juin pour les établissements catholiques. S’adresser à Sophie Pouverreau pour obtenir le lien s-pouverreau at fnogec.org Le prochain Mag des OGEC en parlera aussi.

Journée diocésaine, le 4 juillet

Journée de l’appel et action de grâces pour le Jubilé épiscopal et sacerdotal de Monseigneur Grua
« Confiance, lève-toi, Il t’appelle » (Mc 10,49)

Le dimanche 4 juillet le diocèse nous invite à nous rassembler en Eglise pour être pèlerins, méditer, prier et célébrer dans la joie et la convivialité.
Au programme :
* A partir de 10h : autour de Saint-Flour, marches pèlerines convergeant vers les Planchettes, sous le patronage de figures bibliques de « grands appelés ». Sur les itinéraires, il sera proposé aux marcheurs un temps de réflexion et de partage. Etape VTT pour les jeunes qui le souhaitent et parcours adapté destiné aux personnes à mobilité réduite.
* Vers 12h30 : rassemblement convivial au Grand Séminaire : temps de rencontre, d’échange, autour d’un pique-nique tiré du sac.
* 14h – 15h : temps récréatif au Grand Séminaire.
* 15h30 : messe solennelle à la cathédrale en action de grâce pour l’appel entendu par tant de baptisés chez nous et dans l’Eglise, pour les 50 ans de sacerdoce, dont 15 ans d’épiscopat de Mgr Grua à la veille de son départ.
* Vers 17h : verre de l’amitié et fin de la journée.
Nous vous invitons à relayer largement cette information et à encourager la participation de tous les laïcs engagés dans les paroisses, mouvements, services, et plus largement de tous les paroissiens.
« Dieu nous accompagne, Dieu nous appelle par notre nom, Dieu nous promet une descendance. Telle est la certitude du chrétien, ce n’est pas un hasard, c’est un appel » (Pape François)

Films d’animation nature

Nous poursuivons les articles sur nos anciens élèves avec la 20ème édition des Espoirs de l’Animation. Porté par des chaines télé privées, ce concours à défié les étudiants de cinq écoles d’animation françaises qui devaient réaliser un court-métrage d’une minute en un mois sur le thème « Pour la nature, j’assure ! ». Voilà une thématique inspirante pour nos élèves. Les courts-métrages devaient être humoristiques et s’appuyer sur des valeurs positives favorisant le partage en famille entre les petits et les grands.

Parmi les étudiants de ces écoles, notons le travail d’Emma, ancienne élève des école et collège Saint-André à Massiac puis du lycée Saint-Julien à Brioude qui concourt pour la chaine Tiji. Des vidéos créatives à partager avec les plus jeunes mais aussi les lycéens passionnés de dessins d’animation !

Cliquer sur le noms des chaines pour avoir accès aux animations

Le palmarès sera communiqué le 9 juin puis diffusé le vendredi 11 sur chaque chaîne.

Gaston est un petit garçon qui a l’habitude de se brosser les dents en laissant le robinet ouvert…

I can. Yo puedo. Moi, Je peux

Mettre en œuvre l’esprit de Laudato’si dans les établissements catholiques et participer ainsi à la dynamique de changement requise pour atteindre les objectifs de développement durable attendus pour 2030…, voici la démarche « Moi je peux » qui invite enseignants et élèves à relever le défi, ce qu’a testé l’école Notre-Dame à Saint-Flour.

Issue d’une expérience menée en 2009 par Kiran Bir Sethi, enseignante indienne, la démarche rend les enfants acteurs des changements dans leur école. Déclinée à l’international, l’action est devenue Bâtisseurs de possibles en France. Et depuis le partenariat signé en juin 2017 entre Design for change et l’OIEC (Office International de l’enseignement catholique), « Moi, je peux ! » est la réponse de l’Enseignement catholique, nourrie des apports spirituels de l’encyclique Laudato si’, du pape François.

L’esprit critique, la créativité et la coopération sont développées lors des quatre phases de la méthodologie : identifier un besoin, imaginer des solutions, les mettre en œuvre et les partager. Pour retrouver cette dernière étape, les élèves de CM de l’école Notre-Dame nous partagent cette vidéo de présentation en réponse à leur actualité.

Retrouvez le livret de présentation de la démarche

et le webinaire de partage d’expérience proposé par l’EC national.

Une autre vidéo vous présente l’historique de la méthode par sa créatrice, la designer et pédagogue indienne Kiran Bir Sethi, lors d’un TED

On en reparle ensemble l’an prochain ? Affaire à suivre…

Comme une couleur internationale…

Fort de ses expériences avec des établissements de différents pays, le chef d’établissement du lycée Saint-Vincent/ La Présentation, Franck Copin, a accueilli ses derniers jours Philippe Richard, secrétaire général de l’OIEC (Office International de l’Enseignement catholique). Il a pu présenter en particulier son expertise avec des pays d’Extrême-Orient et évoquer le projet d’établissement international, objet d’un label de l’Enseignement catholique.

Crée en 1952, l’OIEC est une organisation catholique non gouvernementale reconnue par le Saint-Siège. Elle a pour mission de créer et développer des liens d’entraide et de solidarité entre les enseignements catholiques dans les différents pays du monde. En outre, en tant qu’ONG, l’OIEC peut défendre et promouvoir la liberté d’enseignement et un projet éducatif d’inspiration catholique grâce à son statut consultatif auprès de :

  • L’ ECOSOC à New-York, Conseil économique et social auprès des Nations-Unies
  • L’Office des Nations-Unies à Genève, un des sièges des Nations-Unies en Europe
  • L’ UNICEF à Paris, Fonds des Nations-Unies pour l’enfance
  • Le Conseil de l’Europe à Strasbourg, instance inter-gouvernementale pour la protection des droits de l’Homme, de la démocratie et de l’Etat de Droit

Actuellement, sa Présidente est Augusta Muthigasi, Directrice nationale de l’enseignement catholique du Kenya et son Secrétaire général est Philippe Richard, ancien chef d’établissement et Directeur diocésain en France. Ensemble, ils s’emploient à donner une visibilité mondiale au pacte éducatif cher au Pape François.

Le réseau mondial concerne 106 Etats, 210 000 établissements, soit 44 millions d’élèves !