Nouveautés ici et là

Des mises à jour sont apparues sur le site depuis cette rentrée. Peut-être n’avez-vous pas lu l’édito de Didier Ferry, directeur diocésain depuis septembre pour le Cantal? C’est ici.

Des établissements ont aussi embelli leurs sites internet. C’est le cas de Saint-Jean Sainte-Flore à Maurs, pour son école primaire et pour le secondaire :

  
http://ecolesaintjeanmaurs.toutemonecole.fr/     https://www.saintjean-sainteflore.com/

et de l’ensemble scolaire Notre-Dame/ Saint-Joseph à Saint Flour :http://www.stjoseph-notredame15.fr/

On s’applique ipads en maternelle ?

Pour les maternelles et leurs enseignants connectés sur tablettes, Anne Rodde, enseignante référente TICE Auvergne nord, nous partage sa sélection  : ipads maternelle

On n’oubliera pas d’aller voir ensuite les souris… vertes qui courent toujours dans l’herbe selon les conseils éclairés du dernier journal de l’APEL de mai-juin (page 10 : les enfants ne font pas assez de sport…) 🙂

Jeunes et réseaux sociaux : des vidéos pour les parents et les autres…

Internet Sans Crainte a collaboré avec l’équipe éditoriale de Bien vivre le digital du groupe Orange afin de proposer aux parents une série de 5 vidéos pédagogiques sur des thèmes qui les préoccupent. Comment adopter les bons comportements sur les réseaux sociaux ; infobésité et intox sur le web, comment s’y retrouver ? Autant de questions auxquelles l’équipe d’Internet Sans Crainte essaie d’apporter quelques éléments de réponses.

Annotation, bavardage ou racontar : le commentaire.

Donner la possibilité d’écrire un commentaire ou ne pas la laisser ? C’est souvent la question que se posent les équipes qui mettent en place un site ou un blog pour leurs établissements.
De quoi a-t-on peur en général ? d’une affluence de commentaires à modérer, de discours inadaptés, de spams ou d’une discussion sans fin à gérer… Et c’est vrai que c’est ce qui nous gène parfois sur les sites de partage d’enseignants généreux ou sur certains réseaux sociaux.
Le blog d’une école, surtout si des élèves y produisent des articles, s’inscrit généralement dans une autre logique. Ouvrir la possibilité d’écrire un commentaire, c’est ouvrir une nouvelle porte à son établissement : un parent approuve un projet, un proche félicite pour une initiative, un élève dit « qu’il aime », un autre pose une question (attention, les erreurs d’orthographe ! Mais bonne idée, on en reparlera demain en classe). Le commentaire est, pour tous ceux qui ont passé le pas, une belle occasion de partager un enthousiasme.
D’autant qu’il y a aussi parmi les commentaires, le contact inattendu qui donne le sourire à tous : un ancien élève qui passe par-là, un enseignant d’une autre école qui demande la fiche d’exploitation d’un sujet… et même l’auteur jeunesse d’un livre que l’on a étudié qui prend contact (si, si, c’est arrivé plusieurs fois dans une école du Cantal !)
Faut-il cependant définir un cadre ? Oui, bien sûr, et l’annoncer sur son site : « Les commentaires sont les bienvenus et font la joie des enfants/jeunes… Cependant les enseignants se réservent le droit de supprimer tout commentaire inadapté. »
C’est ainsi l’occasion de prendre conscience des enjeux citoyens de l’usage de l’informatique (B2I). Il existe d’ailleurs un label, soutenu par le ministère de l’Education Nationale, que l’on peut afficher sur son espace Web. Il fait référence à une charte dans l’optique d’une prévention au harcèlement par les jeunes sur internet. http://www.respectzone.org/fr/

Pas de hic aux TIC !

clemordiInitier les jeunes aux bases de l’éducation au numérique en parlant vie privée, cyberharcèlement, big data, moteur de recherche ou publicité comportementale, voilà un vrai défi pour l’école. La journée phare du Safer Internet Day, une journée destinée à éduquer aux risques d’internet, a été appelée Pas de hic aux TIC à l’école Saint André à Massiac pour les CE/CM. Sur le site http://www.internetsanscrainte.fr/ tout est déjà construit. Les élèves ont donc passé une évaluation diagnostique individuelle sous forme de quizz à partir duquel 3 groupes ont été définis. Pour chacun d’eux, deux thèmes ont été retenus parmi ceux proposés avec vidéos et défis au choix, vocabulaire et conseils. De quoi lancer le débat et expliciter certaines limites au formidable outil qu’est internet. Le parcours se termine par un test en ligne à faire à la maison avec ses parents.

A noter que le site propose des pistes pour tous les âges :
7-12 ans : Découvrir les parcours numériques Vinz et Lou
7-12 ans : Initier les enfants aux bases de l’éducation au numérique
9-14 ans : Comprendre le pouvoir des données à l’heure du big data
Parents : Agir face aux nouvelles formes de harcèlement
12-17 : Education critique aux médias par serious game, tests…

A vos clics !

Pages Net à Aurillac et Saint Flour

 blog-enfant-jesus   blog-nd-st-flour

Un bon toilettage de site web s’impose parfois pour mieux témoigner de la vitalité des projets d’établissements. C’est le cas de l’école de l’Enfant Jésus à Aurillac qui depuis un an a changé l’adresse de son blog et de l’école de Notre Dame à Saint Flour qui a profité de la présence d’un jeune enseignant pour faire peau neuve sur ses pages internet.

Une petite visite en direct est possible par un clic sur les images.
Petit rappel, pour avoir un aperçu de tous les établissements en un seul écran, c’est par là.

 

Vues sur sites…

Cette année scolaire, de nouvelles pages web ont vu le jour pour nos établissements permettant ainsi la poursuite des efforts engagés sur la communication, comme le recommandent les nouvelles priorités du projet diocésain.
Certains établissements ont choisi une page Facebook, Notre Dame des Oliviers à Neussargues a débuté un blog auquel les élèves sont associés lors d’un atelier. https://collegendo.wordpress.com/
Le collège et lycée Gerbert à Aurillac a également sauté le pas. Un blog, en plus de son site, témoigne des nombreuses propositions offertes aux élèves. http://gerbert.eklablog.com/
D’autres établissements mettront sans doute à profit les vacances (!) pour se mettre en réseau avec les élèves et parents, et manifester leurs dynamismes.

Faites le mur avec nous !

Si vous avez pu participer aujourd’hui à cette belle journée d’officialisation du nouveau projet diocésain, vous avez peut-être collé votre post-it. Si vous n’aviez pas eu le temps, de le faire, il est encore possible pour quelques jours de nous partager vos convictions ou votre enthousiasme ! Le mode d’emploi est simple comme un petit papier autocollant…
 jd15