Ensemble pour notre maison commune

Parce que notre évêque a bien compris l’enjeu de nos orientations diocésaines en faveur des projets environnementaux et solidaires, les élèves le retrouvent régulièrement sur ces thématiques qui unissent nos engagements et notre Espérance.

En septembre dernier, des éco-délégués de l’ensemble Gerbert étaient venus partager le dessert (et quel dessert !) des permanents de la maison Saint-Paul, Aurillac, mais surtout ils avaient expliqué le fonctionnement et l’impact du composteur nouvellement installé. Soutenant le projet, Mgr Noblot avait béni cette installation et ses utilisateurs.

Ce mois-ci, c’est l’ensemble des éco-délégués de Saint-Flour (écoles Notre-Dame et Saint-Joseph, Collège Saint-Joseph et lycée Saint-Vincent La Présentation) qui se sont retrouvés à l’ancien grand séminaire pour y transplanter la vigne offerte à notre évêque lors de son ordination. Là encore, Mgr Noblot a participé à ce geste catéchétique en faisant le lien avec la parabole de la vigne et des sarments. Le père Jean-Paul Rolland a ensuite expliqué ce qu’était ce lieu lorsqu’il accueillait des séminaristes et comment sa construction permettait de collecter l’eau, de profiter de l’exposition pour les cultures en terrasses tout en proposant un espace de recueillement et d’apprentissage.

Les élèves ont ensuite pu discuter librement avec l’un et l’autre autour de quelques sirops cantaliens et de biscuits au thym ou à la farine de lentilles de Saint-Flour !

Avent la classe

En 2017, la pastorale et la commission EUDES Auvergne vous avaient proposé des temps d’intériorité avec vos élèves pour la période de l’Avent. Pourquoi ne pas réexpérimenter ces temps de pause ? En cliquant sur chacune des images, vous trouverez un lien vers une vidéo*. Aucun autre matériel n’est nécessaire, chaque pause spirituelle peut se passer dans une salle de classe et dure environ de 5 à 7 minutes. A chacun de choisir le meilleur moment dans la journée.

Cette proposition est construite pour un public large où la liberté de chacun est particulièrement préservée :

  • Elle est composée en deux moments qui ne sont pas dissociables et suivant une chronologie tout au long de la semaine. D’abord un temps de relaxation, puis une proposition de cheminement chrétien.
  • Elle est ouverte à tous. Les enfants peuvent être concernés par la relaxation et -suivant leur croyance- soit se reconnaitre chrétiens et adhérer, soit juste restés à l’écoute pour se laisser la possibilité de découvrir les chrétiens. Il en va de même pour les enseignants.

Laissez-vous surprendre ! DDEC Auvergne Ontario comment_vivre_pause_spirituelle

  • Attention aux publicités intrusives en début et fin de vidéo, toujours possibles… Pour une meilleure projection, vous pouvez augmenter votre pourcentage de visualisation de cette page et ne garder que la grille du calendrier de l’Avent.
    Nous remercions nos collègues du Conseil scolaire catholique francophone de l’Ontario (Canada) qui nous ont donné l’idée de ce projet et certains de leurs textes.

Pauses spirituelles semaine 1-Avent 2017 
Pauses spirituelles semaine 2-Avent 2017 
Pauses spirituelles semaine 3-Avent 2017

3eme Assemblée des éco-délégués de collèges, lycées et post-bac

Après la première expérience qui avait permis à tous les éco-délégués du primaire et du secondaire de se rencontrer en septembre 2019, il y avait eu la version en visio du 16 mars 2020. Cette fois-ci c’est une centaine d’élèves du secondaire et post-bac exclusivement qui a pu se retrouver pour une journée de découvertes, formations et échanges le lundi 8 novembre dernier au collège Notre-Dame des Oliviers à Neussargues.

Durant les temps de formation et de découverte, les élèves ont pu faire l’expérience :

  • de l’infiniment grand par l’atelier astronomie
  • de la réduction des déchets en fabriquant leur propre lessive ou leurs sacs à vrac

Ils ont pu aussi se former aux enjeux :

  • de la monnaie locale, la Doume, avec Virginie de la maison d’hôtes Alta Terra et David de la boulangerie Du pain et des Jeux
  • de l’économie solidaire avec Benjamin de la MGEN
  • de la biodiversité avec l’apiculteur local Robert
  • des économies d’énergie grâce aux animateurs Thibaut et Laurent de Cube.S

et enfin comprendre par le débat de la rivière du doute quelques grandes questions du développement durable ou encore les manières de monter un projet dans une établissement scolaire…

Des activités plus créatives ont aussi été menées. Le travail autour d’un logo coopératif et de signalétiques communes sera prolongé dans les établissements et nous pourrons bientôt entendre un retour radiophonique pris en charge par des élèves.

Merci à tous les élèves qui ont participé avec enthousiasme aux ateliers et au pique-nique sans déchets. Merci aussi à l’APEL départementale, partenaire de l’aventure.

Un merci spécial enfin aux élèves du lycée Saint-Géraud qui avaient pris de l’avance sur notre rencontre en réalisant quatre supports qui serviront désormais à soutenir les prochaines élections d’éco-délégués en primaire et secondaire. Félicitations à ces élèves qui ont partagé leur créativité au service des autres. Quatre manières originales de donner envie de s’engager pour plus de solidarité et de respect de notre environnement. BRAVO !

Cross en réseau

Pour la première fois, 150 élèves des 4 écoles catholiques du Nord Cantal (Saint-Joseph de Pleaux, Saint-Joseph de Saint-Martin Valmeroux, Notre-Dame de Mauriac et le Sacré-Cœur de Riom-ès-Montagnes) se sont réunies pour courir le cross en faveur d’ELA, association nationale qui lutte contre les leucodystrophies.

C’est au stade de Riom-es-Montagnes qu’a eu lieu cette première édition où quelques familles ont pu encourager les maternelles pour un tour de stade, deux pour les CP, CE1, trois pour les CE2, CM1 et quatre pour les CM2.

L’école du Sacré Cœur s’est vu remettre le trophée ELA, créé pour l’occasion. Il sera transmis l’an prochain à l’école qui accueillera les autres, car les élèves sont bien décidés à renouveler l’expérience ! Les collégiens ont également couru, mais pour des raisons d’organisation, ils n’ont pu être associés à la journée des écoles cette année.

Dans l’après-midi, des élèves de CM et ceux des collèges du Sacré-Cœur et de Notre-Dame ont planché sur la dictée ELA. A Mauriac, les élèves ont eu le privilège de se voir dicter le texte par l’écrivain Olivier Miranda.

Bravo pour cet élan de solidarité qui a permis de remettre 280 euros à l’association ELA.

Les éco-délégués des écoles se retrouvent en visio

Après l’assemblée de tous les éco-délégués du primaire au post-bac en mars, les écoliers ont souhaité reprendre la parole en plus petits groupes pour échanger sur leurs projets. Chaque école a pu raconter comment elle avait mis en place les 3 priorités votées en assemblée et comment elle a à cœur d’innover pour Réenchanter l’Ecole avec Audace.

Accueillir des poules, installer des toilettes sèches, réaliser un court-métrage avec des professionnels, installer un mur végétal ou confectionner chaque mois le gâteau des anniversaire avec des fruits ou légumes de saison, les élèves ne manquent pas d’idées et de raisons d’en être fiers !

De nouveaux projets ont été imaginés pour l’an prochain afin de prendre soin de notre maison commune et de ses habitants. Les équipes enseignantes et éducatives nous donnent donc rendez-vous dès septembre, lors de la fête de la création et de la Semaine Européenne du Développement Durable.

Les élèves de St-Jo Saint-Martin Valmeroux passent au cinéma !

Suite à son projet cinématographique extraordinaire et audacieux, l’école Saint-Joseph à Saint-Martin Valmeroux a le plaisir d’annoncer la sortie en avant première de son conte climatique « Cantal’Espoir » au cinéma Le Cristal à Aurillac, vendredi 25 Juin 2021 à 20H.
La projection sera suivie d’un échange avec la réalisatrice Anne Jammet, une belle occasion pour les élèves et leurs parents de clôturer l’année scolaire. Pour le plaisir des enfants, un dessin animé sera projeté en plus du court métrage. Il s’agit de « La baleine et l’escargote », d’une durée de 40 minutes.

Les réservations se font directement auprès de la directrice de l’école.

De l’Audace pour Réenchanter l’Ecole !

7 d’un coup, et même 8 labels !

Nos 7 écoles et 1 collège qui sont entrés depuis 15 à 1 an dans la démarche de label Eco-école ou collège viennent tous* d’apprendre aujourd’hui qu’ils ont obtenu leur qualification ! Bravo à eux qui rejoignent les 887 autres établissements français cette année, et particulièrement à l’école de l’Enfant-Jésus (Aurillac) avec ses 10 ans d’âge et à l’école Saint-Joseph à Saint-Martin Valmeroux labellisée pour la première fois.

Cette démarche est en pleine cohérence avec les orientations diocésaines de l’Audace pour Réenchanter l’école. Cinq établissements du secondaire ont choisi la méthode Cube.S** pour la mettre en œuvre. Quant à l’APEL, c’est par le biais d’éco-parents qu’ils peuvent mobiliser leurs attentions environnementales et solidaires grâce à la proposition nationale de soutien aux communautés éducatives.

Par ailleurs pour structurer l’organisation diocésaine, les chefs de projets des établissements se sont retrouvés mercredi 2 juin et ont concocté un plan d’action pour la rentrée qui devrait plaire à tous.

Enfin pour terminer l’année, les éco-délégués du primaire se retrouveront en visio et échangeront plus longuement entre eux.

*Eco-établissements : écoles Saint-André Massiac, Notre-Dame Saint-Flour, Notre-Dame des Oliviers Murat, Notre-Dame des Miracles Mauriac, Saint-Joseph Saint-Martin-Valmeroux, Externat de l’Enfant-Jésus et Gerbert Aurillac ; collège Notre-Dame des Oliviers Neussargues en Pinatelle.

**Cube.S : Collèges Sacré-Coeur Riom-ès-Montagnes et Notre-Dame des Oliviers Neussargues, collège et lycée Gerbert Aurillac, Lycées Saint-Vincent/La Présentation Saint-Flour, Saint-Géraud Aurillac

E3D : écoles Saint-André Massiac, Notre-Dame des Oliviers Murat, Notre-Dame Saint-Flour, Externat de l’Enfant-Jésus Aurillac, collège Notre-Dame des Oliviers Neussargues.

De l’énergie en cube !

Cette année, la FNOGEC a choisi le thème de « l’écologie au cœur de notre immobilier scolaire » pour sa journée de conférences. A cette occasion, l’Enseignement catholique Auvergne sud a pu témoigner de sa mobilisation Cant’al’audace et de son implication dans le projet Cube.S.

Comme nous l’évoquions ici, la plupart des établissements secondaires du Cantal sont entrés dans la démarche Cube.S, tout comme certains établissements de Haute-Loire. Ils répondent ainsi au défi éducatif de la Sauvegarde de la maison commune décrit par notre pape, mais aussi aux enjeux de la transition énergétique portée par l’Etat.

Pour partager l’avancée de son projet porté par les élèves et l’équipe éducative, le collège Notre-Dame de la Faye, à Aurec (tutelle Saint-Joseph 43) a produit une vidéo résumant le fonctionnement du concours et ses outils.

Et pendant ce temps-là, un élève de terminale générale au Lycée Saint-Vincent La Présentation (Saint-Flour15) compare la luminosité et la consommation électrique d’une applique avec des néons classiques et une applique led. Cette approche pédagogique donne du sens aux apprentissages. En effet, les résultats obtenus par les élèves orienteront les choix du lycée afin de réduire la consommation énergétique et ainsi de préserver l’environnement. Des élèves auteurs de leur formation !

Les établissements intéressés par le projet Cube.S peuvent s’inscrire pour l’an prochain. Des webinaires sont proposés ainsi qu’une réunion locale pour les établissements 43 au Conseil départemental du Puy (22 juin).

La FNOGEC propose également un webinaire le 13 juin pour les établissements catholiques. S’adresser à Sophie Pouverreau pour obtenir le lien s-pouverreau at fnogec.org Le prochain Mag des OGEC en parlera aussi.

I can. Yo puedo. Moi, Je peux

Mettre en œuvre l’esprit de Laudato’si dans les établissements catholiques et participer ainsi à la dynamique de changement requise pour atteindre les objectifs de développement durable attendus pour 2030…, voici la démarche « Moi je peux » qui invite enseignants et élèves à relever le défi, ce qu’a testé l’école Notre-Dame à Saint-Flour.

Issue d’une expérience menée en 2009 par Kiran Bir Sethi, enseignante indienne, la démarche rend les enfants acteurs des changements dans leur école. Déclinée à l’international, l’action est devenue Bâtisseurs de possibles en France. Et depuis le partenariat signé en juin 2017 entre Design for change et l’OIEC (Office International de l’enseignement catholique), « Moi, je peux ! » est la réponse de l’Enseignement catholique, nourrie des apports spirituels de l’encyclique Laudato si’, du pape François.

L’esprit critique, la créativité et la coopération sont développées lors des quatre phases de la méthodologie : identifier un besoin, imaginer des solutions, les mettre en œuvre et les partager. Pour retrouver cette dernière étape, les élèves de CM de l’école Notre-Dame nous partagent cette vidéo de présentation en réponse à leur actualité.

Retrouvez le livret de présentation de la démarche

et le webinaire de partage d’expérience proposé par l’EC national.

Une autre vidéo vous présente l’historique de la méthode par sa créatrice, la designer et pédagogue indienne Kiran Bir Sethi, lors d’un TED

On en reparle ensemble l’an prochain ? Affaire à suivre…