Retour en images sur le Temps pour la Création

A l’heure où l’équipe diocésaine fait le bilan du Temps pour la Création 2022, la DIEC 15-43 remercie et félicite les communautés éducatives qui se sont emparé du projet avec Audace. De nombreux événements ont eu lieu dans nos établissements scolaires de septembre à octobre. Intégrés dans le programme des doyennés, ils marquent notre volonté de protéger notre Maison commune dans l’esprit de l’écologie intégrale promue par le pape François. Ils témoignent de nos engagements passés et annoncent également de nouveaux chemins.

Cet aperçu en images permet de voir ou revoir quelques moments forts vécus en paroisses et en établissements scolaires parmi les 70 rendez-vous et 40 lieux des programmes !

Premier Comité Interdiocésain pour le Cantal et la Haute-Loire

Selon la volonté des deux évêques précédents, Mgr Grua et Mgr Crepy, les deux diocèses de l’Enseignement catholique sont passés progressivement en interdiocèse. Ce samedi 24 matin a donc eu lieu le premier CIDEC, issu des deux anciens CoDiEC. Sous la présidence des deux évêques actuels, Mgr Noblot et Baumgarten, cette première rencontre a donc surtout permis de faire connaissance, d’écrire le règlement intérieur et de désigner les membres de la ComEX. Un premier point sur les données chiffrées de la rentrée a également été fait, suivi de la présentation des axes de la prospective.

En ce Temps de la création, la prière a été celle du texte œcuménique de 1998

Nous croyons au Dieu unique, source de toute vie, 
seul fondement et origine de toute la terre et de ses créatures.

Nous croyons à l’excellence de toute vie sur terre, 
à la valeur innée de tous les êtres, 
à la participation des humains à la vie de la nature.

Et nous croyons que le Christ nous montre la tâche confiée à l’être humain: 
être l’image de Dieu en oeuvrant avec la terre 
et en prenant soin d’elle, 
en cherchant à comprendre ses mystères et ses énergies 
et en usant de ces énergies de manière 
à contribuer au bien de tous ses enfants.

Nous croyons que l’Esprit de Dieu nous conduira pour que nous trouvions 
un style de vie modeste, désintéressé, miséricordieux, 
afin que les générations à venir héritent en paix de la terre 
et qu’à leur tour, elles vivent en sorte que, 
avec l’aide de ses dons, toutes les  créatures 
aient part à la justice. Amen.”

Partis dans la nature !

Personne ne s’est perdu, mais c’est bien quelque part dans la nature que les jeunes des établissements scolaires catholiques du Cantal vont tous les vendredis pendant un mois… à la recherche des déchets oubliés.

Du primaire au bac, les communautés éducatives ont mis au programme du Temps pour la création diocésaine et de la Semaine Européenne du Développement Durable une opération « clean walk » d’envergure à travers tout le Cantal.

Suivez bien ces chiffres, ils vont augmenter au cours des semaines jusqu’au 9 octobre, jour de conclusion de ce mois de mobilisation :

95+ 39 + 52 + 12 + 221 +101 + 31 + 80 + 125 + 17+ 145… = 918 élèves
7 + 15 + 12 + 2 +16 +8+ 10+15+3 +12…= 110 adultes
7 + ? + 40 + ? + ? +…+ 30+ 20+30+8+7… = + de 142kg de déchets

ça monte !….

Lieux : Massiac (Cour de l’école Saint-André, place du marché, abords de l’Alagnon, du gymnase, du CFA), Murat (camping, gare, skatepark, stades,…), Neussargues (alentours du collège NDO), Saint-Flour (rues ville haute par le lycée Saint-Vincent La Présentation , alentours école Notre-Dame, parc des Allées, le Calvaire, alentours école et collège saint-Joseph, jardin public, place de la Liberté, berges du l’Ander), Pleaux (tour du village), Riom-ès-Montagnes (enceinte de l’école pour les maternelles, rues de Riom pour les primaires et collégiens), Mauriac (dans la ville), Saint-Martin Valmeroux, Aurillac (jardin des Carmes, berges de la Jordanne, Parc Hélitas) à suivre…

Remarques :

  • des acteurs du collège Notre-Dame des Oliviers : des plastiques, papiers, ferrailles et des centaines de mégots… Un seul mégot pollue jusqu’à 500 litres d’eau et contient près de 4000 substances écotoxiques. Les mégots arrivent à la troisième place des déchets les plus meurtriers dans les océans (après les filets de pêche et les sacs plastique). Chaque année, quelques 4300 milliards de mégots se retrouvent dans la nature. Les ramasser c’est bien, ne pas les jeter c’est mieux !
  • des 4èmes du Sacré-Coeur à Riom : Pourquoi ne pas reconduire cette action tous les mois pour voir l’évolution ? !

Dans les établissements, le temps pour la création, c’est aussi les élections des éco-délégués dans les classes, un temps de célébration, des randonnées, la mise en valeur des gouters et pique-nique zéro déchet, l’usage des gourdes et des stylos encre ou encore la relance des collectes d’outils d’écriture usagés, d’anciennes lunettes ou piles…

Rencontre avec les nouveaux personnels

Les nouveaux personnels de nos établissements cantaliens ont été invités par Mgr Noblot et Didier Ferry, directeur interdiocésain, à une rencontre à la chapelle Notre-Dame de la Paix (Lioran). Après un repas partagé, les nouveaux enseignants ou nouveaux personnels OGEC ont pu découvrir par le jeu les réalités de notre diocèse, son territoire, ses sigles et ses projets ! Merci à chacun pour ce temps fraternel d’échange dans la simplicité.

Le Temps pour la Création dans nos établissements

Le diocèse entre cette semaine dans une grande mobilisation de rencontres, d’échanges et d’engagements : le Temps pour la Création. L’Enseignement catholique répond au rendez-vous par des actions avec les élèves que les parents et paroissiens peuvent rejoindre pour certains :

  • Célébrations : dimanche 18 septembre, 11h puis repas à l’école Saint-André à Massiac ; dimanche 2 octobre, 11h puis repas au collège Notre-Dame des Miracles à Mauriac, lundi 3 octobre 18h30 à l’église Saint-Joseph ouvrier pour tous les établissements catholiques d’Aurillac
    • Opérations de nettoyage de la nature les vendredis 16 pour le réseau de Saint-Flour, 30 pour celui de Mauriac, 7 pour celui d’Aurillac
    • Table ronde et fresque du climat ouvertes à tous le samedi 8 octobre sur le site Gerbert à Aurillac
    • Elections des éco-délégués en interne à tous les établissements du primaire au lycée.
    • Actions de sensibilisation au recyclage ou réutilisation des lunettes, outils d’écriture, brosses à dents…
    • Gouters sans déchet, course solidaire, plantations, visites, rencontre intergénérationnelle, sortie vélo, rando… Retrouvez toutes les propositions ainsi que celles des paroisses sur le site du diocèse https://www.diocese15.fr/actualites/mois-de-la-creation

Les JMJ, ça se prépare !

Les prochaines Journées Mondiales de la Jeunesse auront lieu dans presque un an au Portugal et le diocèse de Saint-Flour prépare cet évènement depuis quelques mois ! Il est déjà possible de se pré-inscrire pour participer et recevoir toutes les informations diocésaines relatives à cet évènement.

📅 Pour se préparer ensemble, quatre journées diocésaines seront organisées auxquelles sont conviés tous les jeunes en âge de participer aux JMJ mais aussi leurs animateurs d’aumônerie, professeurs, accompagnateurs, …
– 19 novembre à Saint-Flour (Journée Diocésaine de la Jeunesse)
– 25 février à Quézac
– 1er avril à Aurillac
– 17 juin à La Font-Sainte

Des actions afin de lever des fonds seront aussi à organiser localement, dans les différents doyennés. 
Afin de faire connaissance et d’organiser au mieux ces rencontres, nous souhaitons vous convier à une réunion d’information et de préparation le 2 septembre 2022 au Lioran de 18h30 à 21h30.

Au programme (et autour d’un repas partagé) : 
– Présentation du projet des JMJ (dates, activités, lieux, etc.)
– Organisation des 4 journées de cohésion (présentation du pôle « spi » de l’équipe d’organisation, mise en relation, proposition d’activités, etc.)
– Mise en relation avec les différentes personnes référentes.
– Réflexion autour d’actions de levées de fond et d’activités de cohésions pour les jeunes
– Communication
– Questions diverses

Sont conviés les personnes relais, animateurs d’aumônerie, enseignants, les jeunes engagés ou qui souhaitent se mettre au service… N’hésitez pas à inviter largement autour de vous pour cette soirée. 
Au plaisir de vous rencontrer tous très bientôt et d’unir nos forces pour l’organisation de cet évènement,
Anne-Sophie et Cloé pour l’équipe de préparation des JMJ

Temps de recollection pour les chefs d’établissement du Cantal, marchons ensemble.

Les 20 et 21 avril, tous les chefs d’établissement du Cantal ont été invités à vivre une pause spirituelle à La Pomarède. Marche et repas (tels Emmaüs), intervention sur la synodalité, groupes d’échanges, célébration… avec Mgr Didier Noblot et le Père Jean-Paul Rolland, vicaire général, les directeurs ont pu prendre le temps de la relecture de leur mission et trouver l’occasion d’un temps convivial. Dans un contexte encore un peu sous tension dans les établissements, ces deux jours ont été riches de rencontre et de ressourcement.

Monseigneur, vous venez de participer à une récollection des chefs d’établissement des écoles catholiques du Cantal, était-ce une première ?

Aux dires des acteurs de l’école catholique dans le Cantal, oui c’était une première. Lors de mon premier échange avec monsieur Didier Ferry, directeur interdiocésain, j’ai émis l’idée d’une telle proposition : une récollection. L’idée s’est vite concrétisée. Ainsi l’ensemble des chefs d’établissement avec l’évêque, le vicaire général et l’équipe diocésaine s’est retrouvé deux jours à la Pomarède.

Quel fut le programme ?

Convivialité, connaissance mutuelle, respiration spirituelle, enseignement et célébration. Cinq dimensions déployées dans une ambiance très fraternelle. En nous faisant contempler les vitraux de la chapelle, l’accueil du père Henri Caldélari a très vite donné ce ton à la rencontre.

Quel bilan faites-vous de ces deux jours ?

Je suis très touché par l’engagement, la disponibilité et la compétence des chefs d’établissement. Les familles qui confient leurs enfants à nos établissements ont de la chance d’avoir des hommes et des femmes qui animent avec foi et passion les communautés éducatives des établissements. La prière partagée et les échanges nourrissent les liens entre les établissements et la vie du diocèse. Rendez-vous est pris pour une prochaine récollection en 2023.

Ensemble pour notre maison commune

Parce que notre évêque a bien compris l’enjeu de nos orientations diocésaines en faveur des projets environnementaux et solidaires, les élèves le retrouvent régulièrement sur ces thématiques qui unissent nos engagements et notre Espérance.

En septembre dernier, des éco-délégués de l’ensemble Gerbert étaient venus partager le dessert (et quel dessert !) des permanents de la maison Saint-Paul, Aurillac, mais surtout ils avaient expliqué le fonctionnement et l’impact du composteur nouvellement installé. Soutenant le projet, Mgr Noblot avait béni cette installation et ses utilisateurs.

Ce mois-ci, c’est l’ensemble des éco-délégués de Saint-Flour (écoles Notre-Dame et Saint-Joseph, Collège Saint-Joseph et lycée Saint-Vincent La Présentation) qui se sont retrouvés à l’ancien grand séminaire pour y transplanter la vigne offerte à notre évêque lors de son ordination. Là encore, Mgr Noblot a participé à ce geste catéchétique en faisant le lien avec la parabole de la vigne et des sarments. Le père Jean-Paul Rolland a ensuite expliqué ce qu’était ce lieu lorsqu’il accueillait des séminaristes et comment sa construction permettait de collecter l’eau, de profiter de l’exposition pour les cultures en terrasses tout en proposant un espace de recueillement et d’apprentissage.

Les élèves ont ensuite pu discuter librement avec l’un et l’autre autour de quelques sirops cantaliens et de biscuits au thym ou à la farine de lentilles de Saint-Flour !