Nos portes s’ouvrent pour vous accueillir

Mis en avant

L’Enseignement catholique du Cantal vous invite aux portes ouvertes de ses écoles, collèges, lycées et post-bac tout au long des mois à venir. A ces occasions les équipes enseignantes et éducatives, les parents d’élèves et les jeunes eux-mêmes auront la joie de vous faire découvrir ce qui les anime au travers des parcours pédagogiques, travaux d’élèves et filières. Ils vous présenteront leurs projets inscrits dans la dynamique d’action de l’Enseignement catholique du Cantal qui permet de valoriser les initiatives touchant au développement intégral de la personne et à sa prise de responsabilité à travers des engagements de solidarité et des objectifs environnementaux (Développement durable). C’est ainsi que l’ensemble des communautés éducatives du Cantal ré-enchantent l’école. 

En cliquant sur l’image, découvrez les dates des portes ouvertes de tous les établissements catholiques du Cantal. Ci-dessous, les prochaines invitations :

Samedi 26 mai :
LEAP St Joseph à MAURS. De 9h à 13h30. Animations d’ateliers pédagogiques par les élèves et enseignants.

Vendredi 1er juin :
Ecole Notre Dame à Mauriac. De 15h30 à 19h.
Ecole Saint André à Massiac. De 16h30 à 19h.

Samedi 2 juin :
Ecole St jean et collège Ste flore à MAURS. De 9h à 13h. Animations d’ateliers pédagogiques par les élèves et enseignants, présentations des parcours pédagogiques.

Des livres et vous : libérez-les de l’oubli

Il y a trois ans, l’école Saint André à Massiac se mettait à la page en installant une boite à livres sur la place du village. Aujourd’hui, c’est au tour de l’école Notre Dame à Saint-Flour de proposer le partage d’ouvrages que l’on a aimés puis parfois oubliés sur les étagères. Comme l’explique Isabelle Thieulon, directrice, c‘est pour combiner développement durable et large diffusion du savoir que deux boites à livres ont été installées dans le hall de l’entrée de l’école, l’une pour enfants, l’autre pour adultes. Le principe reste le même partout : livre-service pour les lecteurs intéressés qui prennent, déposent, échangent… à leur convenance.
Que l’on ne croit pas cependant que l’école incite ses élèves à rester enfermer à l’intérieur car non seulement, il est toujours possible de lire dehors, mais l’école a participé cette année à la journée mondiale  « école en plein air » le 17 mai dernier. Ce sont autant d’engagements audacieux des élèves et de la communauté éducative pour réenchanter l’école par des projets de solidarité et de respect de l’environnement.

Une entreprise au service des oiseaux !

C’est l’idée que les élèves de 3èmes de Notre-Dame des Oliviers ont développée cette année pour leur mini-entreprise «  Cant’oiseaux ». L’aventure a commencé dès la rentrée 2017 lorsque, à la suite d’un brainstorming, les jeunes ont choisi de fabriquer des mangeoires en matériaux recyclés, fidèles aux attentions environnementales du collège.
Ils ont lancé une étude de marché à la Toussaint et présenté un prototype à Noël. Un logo a été dessiné en cours d’arts plastiques. Dans le cadre du Parcours Avenir, les élèves ont ensuite rencontré Bruno Messin, créateur de la Scierie, ressourcerie créative à Neussargues qui est devenu le parrain de l’entreprise et a participé activement aux premiers entretiens d’embauche. Une fois la PDG choisie, les différents postes (financier, commercial, production, marketing, communication) ont été pourvus par des élèves ayant fait parvenir leurs lettres de motivation et passé un entretien. De quoi se sentir pousser des ailes !
Très vite, les précommandes se sont bousculées jusqu’au printemps où la salle de technologie a rassemblé les élèves piaffant d’impatience.
Fin avril, une volée de quelques élèves a pu présenter le projet abouti au Salon académique des Mini-entrepreneurs à la Grande Halle d’Auvergne. Ils n’ont pas eu le temps de bailler aux corneilles, puisqu’ils n’avaient que quelques minutes pour « pitcher » et convaincre le jury. Dans une ambiance conviviale et pleine d’énergie, cette journée a été également un temps de rencontres entre jeunes et professionnels placé sous le signe du partage d’expérience.
Des oiseaux pour réenchanter l’école, quoi de plus efficace ?

On en parle dans ECA : la force de la pensée sur les objets !

Nous l’avions évoqué, l’article vient d’arriver dans vos boites aux lettres si vous êtes abonnés à ECA (Actualité Enseignement Catholique). Sinon, voici les deux pages intérieures qui concernent le projet audacieux et dynamisant du collège Sacré-Cœur à Riom-es-Montagne. Il a été retenu pour la journée nationale de l’innovation organisée à Paris par le Ministère de l’Education Nationale en avril dernier.
Cliquer sur l’image pour lire l’article.

Quand l’intergénérationnel ouvre à l’international

C’est à l’occasion des Temps d’Activités Périscolaires que les CP et CE de l’école Notre Dame à Saint-Flour ont rencontré Paulette, Denise, Odette et Aimé, résidents d’une maison de retraite de proximité. Tandis que deux enfants ont interprété « L’oiseau et l’enfant », l’une des ainés, franco-américaine, a discuté en anglais avec les écoliers et a même appelé son petit-fils à New-York. Les enfants étaient très fiers d’échanger ainsi au téléphone ! Quelques larmes de joie ont marqué les échanges et le gouter. Les enfants et les personnes âgées ont décidé qu’ils joueraient aux dames lors de leur prochaine rencontre. Un engagement des élèves qui leur permet de s’impliquer dans des projets de découverte de la diversité et de la solidarité pour réenchanter l’école !

Voir l’avenir en verres durs…

Ça y est, ils sont arrivés ! Ces éco-cups là, nous ont demandé beaucoup de remaniements visuels et d’ajustements aux commandes grimpantes, mais le résultat est au rendez-vous. Proposé à tous les établissements d’Auvergne par la commission EUDES*, écrit pas la pastorale 63, dessiné par Bruno Verger prof à St Géraud (Aurillac), parrainé par l’APEL académique… le projet vient d’aboutir pour 20000 verres en plastique dur, lavables et non fragiles, qui pourront servir les breuvages festifs des écoles… en verres et contre tous ceux qui sont jetables !
En plus d’une phrase humoristique, le graphisme rappelle une citation du pape François (encyclique Laudato Si) « Le fait de réutiliser quelque chose au lieu de le jeter rapidement parce qu’on est animé par de profondes motivations, peut être un acte d’amour exprimant notre dignité ». Ce projet s’inscrit tout naturellement dans l’Audace pour réenchanter l’école portée par tous les établissements catholiques du Cantal qui promeut la solidarité et le respect de l’environnement comme priorités éducatives en cohérence avec les enjeux de notre temps et les valeurs de l’Eglise.

*Education à l’Universel, au Développement et à l’Engagement Solidaire
PS : Evidemment, si vous utilisez des verres en verre, c’est encore plus vert !

Spring Festiv’, 5ème éco-festival créé par les lycéens de St Vincent-La Présentation

Les 18 et 19 mai prochain aura lieu la 5ème édition de ce festival audacieux créé par les jeunes de terminale bac pro SAPAT, dans une culture de l’engagement et de la responsabilité comme on l’aime dans l’Enseignement catholique du Cantal.  Pleinement inscrits dans le cadre du cursus scolaire des jeunes, ces deux jours de fête printanière s’ouvrent aux enjeux et défis actuels : animer le territoire en tant que partenaires et sensibiliser à l’écologie. Composée à 92% de jeunes de moins de 20 ans, l’association Spring’festif organise, communique, programme et met en scène sept groupes d’artistes professionnels pour les deux soirées de concert et une vingtaine de jeunes talents, en association avec les artisans locaux !
La volonté de ces lycéens d’entrer dans une démarche solidaire locale ne s’arrête pas là, puisque c’est en partenariat avec des adultes en situation de handicap de l’ESAT qu’ils construisent le mobilier des journées et que la langue des signes traduit une partie de la représentation ! Une culture étrangère est aussi à l’honneur chaque année.
Les objectifs environnementaux sont au rendez-vous avec des expositions en partenariat avec le SYTEC (syndicat des territoires), l’utilisation d’éco-cups, de matériaux de récupération pour le mobilier, de toilettes sèches cette année…
Depuis sa création, 3000 visiteurs ont rejoint le festival avec une augmentation de 50% par rapport à la première édition. Alors, rendez-vous les 18 et 19 mai au lycée Saint-Vincent/La Présentation, 2 rue Marcelin Boudet à Saint-Flour.
A partir de 5 euros la soirée, gratuit pour les organisateurs de ces dernières années ! (Programmation sur Spring Festiv’)

 

Conférence débat avec Serge Tisseron

Le vendredi 25 mai à 18h aura lieu une conférence-débat « Nos enfants et les écrans » avec Serge Tisseron, psychiatre, docteur en psychologie, membre de l’académie des technologies et auteur de nombreux ouvrages. Il a été corédacteur de l’avis de l’académie des sciences « l’enfant et les écrans » et a imaginé les repères 3-6-9-12 pour répondre aux questions les plus pressantes des parents et pédagogues. Cette intervention est organisée par la Maison pour apprendre de Mauriac. Elle se déroulera salle André Thivet pour les Mauriacois (inscription préalable), mais aussi en retransmission à Aurillac à l’ESPE rue de l’égalité -ancien IUFM- et à Saint-Flour au centre social 5 avenue du dr Mallet (entrée libre).
Cliquer sur l’image pour plus d’information

Bel élan de solidarité au collège Sainte-Flore à Maurs

C’est un nouvel exemple réussi du réenchantement de l’école de l’Enseignement catholique du Cantal que viennent de vivre les délégués de classe du Collège Sainte-Flore à Maurs. Juste avant les vacances de printemps, ils ont remis au Secours Catholique les fruits d’une collecte organisée auprès de leurs camarades. Ayant réuni de nombreux jeux, livres et vêtements pour enfants, les collégiens ont voulu marquer leur solidarité envers les plus démunis et construire une nouvelle étape de leur Parcours Citoyen.
Les bénévoles du Secours catholique les ont reçu autour d’un goûter pour les remercier de leur engagement solidaire, et les délégués sont repartis repus et chargés d’œufs en chocolat à partager à leurs camarades !
A leur tour, les élèves auront à cœur d’accueillir les bénévoles lors des portes ouvertes du collège le 2 juin ; elles montreront comment l’école peut être lieu d’apprentissage, d’expérience et d’exemplarité pour les jeunes. 

Entente de partenariat avec l’Ens. Catholique Francophone de l’Ontario

Le 12 avril, l’Enseignement catholique d’Auvergne à signé, à Sudbury, en Ontario (Canada), une entente de partenariat avec les conseils scolaires catholiques francophones de cette province.
L’entente doit permettre aux établissements de créer des synergies sur les plans pastoral, éducatif et pédagogique.
Dans le cadre du développement des relations internationales, l’Enseignement catholique d’Auvergne a souhaité permettre aux jeunes et aux adultes de nos établissements une ouverture grâce à des échanges (physiques ou par internet) et des partages d’expérience.
L’entente est signée pour cinq ans.

Texte de l’entente : Entente de partenariat

12 avril à Sudbury, Ont (Canada)