De visu ou en visio, les portes s’ouvrent dans nos établissements

Mis en avant

L’Enseignement catholique du Cantal vous invite aux portes ouvertes de ses écoles, collèges, lycées et post-bac tout au long des mois à venir. Selon les dates et les possibilités sanitaires,  vous serez accueillis en réel ou par visio pour découvrir ce qui anime les équipes éducatives au travers des parcours pédagogiques, travaux d’élèves et filières. Celles-ci vous présenteront leurs projets inscrits dans la dynamique d’action de l’Enseignement catholique du Cantal qui permet de valoriser les initiatives touchant au développement intégral de la personne et à sa prise de responsabilité à travers des engagements de solidarité et des objectifs environnementaux. C’est ainsi que l’ensemble des communautés éducatives du Cantal ré-enchantent l’école.

Janvier

Samedi 30 janvier : post-bac Saint-Géraud Aurillac -9/16h30- 5 formations de niveau Bac +2 (BTS) et Bac +3 (DN MADE et Bachelor) dans 4 spécialités : Communication, Design et Métiers d’Art (Graphisme, Numérique et Matériaux/textiles) https://www.lycee-stgeraud.com/ 

Février
Mardi 26 février : lycée Saint-Vincent/ La Présentation Saint-Flour -16/20h – Services aux personnes  – Commerce – bac général, bac pro, CAP https://www.lycee-stvincent-lapresentation.fr/ 

Mars
Samedi 6 mars : toutes formations Saint-Géraud Aurillac- 9/16h30- : BAC Techno Design Arts Appliqués, BAC PRO Communication visuelle plurimédia, CAP Signalétique et Décor, BMA Graphisme et Décor https://www.lycee-stgeraud.com/

Samedi 13 mars : école et collège Saint-Joseph Saint-Flour https://www.stjoseph-notredame15.fr/

Samedi 27 mars : Lycée Saint-Vincent/ La présentation Saint-Flour -9/14h- BAC S et ES, CAP SAPVER, BAC PRO SAPAT https://www.lycee-stvincent-lapresentation.fr/

Samedi 27 mars : école, collège, lycée Gerbert Aurillac – 9/17h- lycée général avec ses 6 spécialités, un lycée technologique avec ST2S et STMG (Mercatique Gestion Finance), un lycée professionnel avec bacs ASSP et MRCU, un CAP vente et sa 3ème Prépa Métiers (Découvertes Professionnelles), une classe préparatoire aux études médicales et sociales https://ensscolaire-gerbert.fr/

L’agenda complet des portes ouvertes, c’est ici.

Coup de neuf sur le site de Saint-Géraud

Le site internet du lycée Saint-Géraud a fait peau neuve ces jours-ci. Une bonne occasion de (re)découvrir ses spécificités. https://www.lycee-stgeraud.com/

Situé au cœur du quartier historique d’Aurillac, le lycée de la Communication Saint-Géraud est dédié aux métiers d’art, design et communication. Environ 400 élèves et étudiants d’origines géographiques très diverses font le choix de cet établissement dont l’offre de formation s’étend du CAP Signalétique et Décors Graphiques au DN MADE, en passant par le Bac Pro AMA CVPM, le BMA Arts Graphiques, le Bac STD2A, sans oublier le BTS Communication et le Bachelor3 Marketing Direct et Social Media en apprentissage. Toutes ces formations fonctionnent en complémentarité dans un continuum Bac-3 (Bac-4 pour CAP) – Bac +3.

Afin de faciliter les déplacements, les horaires du lycée tiennent compte des horaires des transports : la semaine commence le lundi à 10 h et se termine le vendredi à 15 h.
Les valeurs de respect, de convivialité et d’entraide, le climat familial d’un établissement de petite taille dans une ville moyenne sont autant de facteurs contribuant à la réussite personnelle et scolaire des jeunes.

Un Avent solidaire dans nos établissements

De nombreux lycées, collèges et écoles de l’Enseignement catholique du Cantal se sont mobilisés pendant l’Avent dans un élan de générosité en lien avec des associations caritatives.
Les écoliers de Saint-Joseph à Saint-Martin ont réalisé une collecte de chocolats au profit de l’association Saint-Vincent de Paul tandis que ceux de l’école Notre-Dame à Mauriac offraient des paniers garnis au Secours catholique lors de leur concert de Noël Chœur à cœur.
Les CM de l’école Notre-Dame des Oliviers ont choisi d’écrire des messages d’espoir pour les résidents de l’EHPAD de Murat. C’est aussi la démarche de l’école Saint-Joseph à Pleaux qui, en temps normal, partage beaucoup avec les résidents de l’EHPAD (repas, activités, événements). En attendant de se revoir, les écoliers et les résidents ont échangé des cartes de vœux.
A Saint-Flour, la pastorale des jeunes, la catéchèse et les établissements scolaires (des écoles au lycée) se sont unis autour des équipes Saint-Vincent de Paul pour une collecte de denrées alimentaires, jouets et jeux de tout âge.
Même partenariat à Aurillac pour les élèves du secondaire de Gerbert qui ont pesé 62 kg de don en produits d’hygiène et fournitures scolaires et 108 Kg de denrées alimentaires au profit des Restos du Cœur.
Le collège Notre-Dame des Miracles à Mauriac finalisera ses actions en janvier avec ces mêmes Restos du Cœur et l’UNICEF.
Bravo et merci à tous les jeunes mobilisés avec leurs éducateurs et aux bénévoles des associations qui œuvrent pour plus de justice dans notre maison commune.

 

Jour J comme Jeux

Apprendre par le jeu n’est pas un nouveau concept pédagogique puisqu’on sait depuis longtemps que c’est une excellente manière de développer les compétences psychosociales : résolution de problèmes, prises de décisions, communication, pensée créative et critique, gestion de ses émotions… C’est la façon dont deux écoles ont choisi de finir la semaine d’une période d’hiver toujours un peu fatigante avant Noël.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A l’école Notre-Dame des Oliviers Murat, les élèves et les enseignantes ont profité de l’intervention d’une association proposant des jeux en bois (jeux traditionnels et de tous horizons) pour expérimenter collectivement leur capacité d’adresse, de stratégie, de coopération dans une très bonne ambiance.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A Massiac, les élèves de CE/CM de l’école Saint-André se sont lancés dans une semaine robotique pour finir l’année 2020 au rythme des codages ludiques et numériques. Les enfants devaient imaginer leurs stations spatiales puis programmer l’animation de certains des véhicules via les tablettes Les enseignants ont tellement aimé l’expérience qu’ils ont continué les apprentissages sans les élèves le mercredi après-midi. Des enseignants qui apprennent ce sont des élèves qui réussissent* !

Merci aux APEL des établissements pour leurs partenariats dans ces projets qui entrent pleinement dans les axes du 21ème congrès national : valoriser la relation aux autres par la coopération et la collaboration entre élèves.

*titre d’un ouvrage de François Muller (ESF)

Un festival, des festivals numériques et cinématographiques

A l’école Saint-Joseph de Saint-Martin Valmeroux, un projet débuté l’an dernier prend sa vitesse de croisière avec les élèves et une réalisatrice professionnelle : Anne Jammet. L’ambition du projet est de réaliser un court-métrage pour le printemps tout en apprenant à maitriser et comprendre les écrans.
Au collège Notre-Dame des Oliviers de Neussargues, c’est aussi un projet débuté l’an dernier autour d’une résidence d’artiste, Jeannie Brie, qui a permis aux élèves de s’initier aux stop-motions et autres gifs animés sur la thématique des hallucinations de Don Quichotte. Parmi les plus âgés, des élèves ont expérimenté les performances visuelles en temps réel de type VJing (création ou manipulation d’image en direct via la médiation technologique, en synchronisation avec la musique)
Enfin, dans le cadre des ateliers du collège Sacré-Cœur à Riom-ès-Montagnes, les 5èmes sont devenus réalisateurs, scénaristes et photographes pour créer leurs films d’animation. Parmi les 9 réalisations à retrouver ici, nous vous partageons celui qui porte l’actualité.

Bravo à tous les enseignants impliqués auprès des élèves pour les accompagner dans ces projets de langage audio-visuel et de savoir-faire indispensables.

Congrès national APEL à distance

Pour s’adapter aux contraintes sanitaires, l’Apel nationale a décidé de diffuser une table-ronde en live, vendredi 4 décembre, sur le thème :
« La planète est en danger : quels constats et quelles actions mener ensemble ? » avec la participation de :
– Jean-Louis Etienne, médecin explorateur
– Véronique Fayet, présidente du Secours catholique
– Jacques Bregeon, docteur es Sciences, directeur du CHEDD Bretagne (auteur du rapport post Grenelle de l’environnement pour l’éducation)
– Sœur Cécile Renouard, présidente du Campus de la Transition
ainsi que Maxence, jeune étudiant et Sylvie, parent d’élèves.

L’enregistrement des échanges est à retrouver en cliquant sur l’image.

Quelques mots entendus :
Chacun doit être efficace sur sa zone d’influence.
La résultante sera l’addition des actions que chacun aura entreprises à son niveau personnel, familial, industriel…
Etre un militant heureux !
Il y a complémentarité des générations, toutes ne mettent pas l’accent sur les mêmes choses.
Faisons intervenir des parents agriculteurs, chauffagistes, architectes pour parler solutions et attentions.
La collecte de denrées solidaires doit être accompagnée d’action sur le gaspillage en amont.
Il y a du fun être écolo.
L’écologie, c’est le respect de l’autre.
Nous avons besoin d’engagement politique [au sens collectif]
C’est un engagement qui repose sur des valeurs spirituelles [au sens large] et qui suppose aussi une reconnexion à soi fondamentale.

L’APEL propose donc 6 axes de mises en route que l’EC du Cantal se réjouit de lire :

  • renforcer l’implication des parents pour faire vivre une écologie en famille et dans les établissements, avec un éco-parent dans chaque APEL !
  • repenser notre manière de consommer et de nous déplacer ; kermesse éco-responsable, pédibus, bourses d’échange !
  • accorder de la place à l’intériorité et à l’émerveillement : oser la déconnexion par la prière, la relaxation, la lecture !
  • valoriser la relation à l’autre et à la nature par la coopération, la collaboration, l’accueil de la personne différente, la responsabilisation !
  • contribuer à ouvrir les établissements vers l’extérieur pour s’enrichir : actions solidaires et caritatives, intergénérationnelles, interculturelles !
  • accompagner l’évolution de la restauration scolaire : circuits courts, surconsommation, gaspillage, temps de partage !

Prochain rendez-vous collectif : semaine des APEL sur la thématique Enjeux écologiques, défis éducatifs, mars 2021 pour une mise en application et exploration de ce qui a été entendu !

Un régal à lire. Merci l’APEL d’accompagner les établissements sur ces voies !

Avent, temps du chemin

La DDEC de Besançon a assemblé des propositions pour vivre l’Avent en équipe après une année chargée. Pour que nous n’oublions pas l’essentiel dans l’accélération du temps que nous vivons, ces suggestions peuvent permettent de construire la fraternité et nous guider vers l’accueil du Christ.

Made with Padlet

Danser avec le monde dans un signe de fraternité #JerusalemaChallenge

Pour marquer l’entrée dans le temps de l’Avent, une classe et son enseignante ont décidé de s’ouvrir au monde par la danse comme symbole de coopération et de tolérance.
Reprenant le Jerusalema Challenge, les CM de l’école Saint-André à Massiac ont invité l’école Pablo Picasso à Berre (France) et l’école de Sao Vicente au Cap Vert ! Un beau défi qui permet de dépasser les stéréotypes pour créer du sens et de l’émotion dans une prestation collective de qualité!

Une vidéo à retrouver bientôt dans le calendrier diocésain de l’Avent.

Bravo à Mélanie Motescu et ses élèves pour le projet de danse et de montage !

Historiquement, il s’agit d’une danse sud-africaine utilisée lors des mariages. Des Angolais l’ont reprise sur la chanson avec des assiettes en main. La vidéo est devenue virale sur la toile.
Les paroles : Jérusalem c’est chez moi. S’il te plait viens avec moi, s’il te plait protège-moi.
A réviser pour votre réveillon familial !

Le calendrier diocésain de l’Avent

Pour partager et nous préparer, dans un lien fraternel, à l’Essentiel – Noël, où le divin rejoint l’humanité- les mouvements, services, paroisses et établissements scolaires du diocèse de Saint-Flour nous proposent chaque jour une surprise à lire, entendre ou bricoler. Belle route d’Aven-ture à tous ! (cliquer sur l’image puis dans la case)

Message pastorale pour l’Avent de Mgr Bruno Grua

Chers amis,

Aujourd’hui, nous entrons dans l’Avent, temps d’attente et d’espérance.

Pendant cette année si particulière marquée par la crise sanitaire de la Covid-19, nous avons souvent eu l’impression d’attendre : attendre de pouvoir sortir de nos maisons, de retrouver nos proches, de retourner à l’école ou au travail, de reprendre nos activités… Nous avons aussi dû patienter, et patientons encore, pour célébrer les mariages, les baptêmes et pour retourner à la messe sans contraintes. Ainsi, nos vies ont été bouleversées et un sentiment légitime d’inquiétude a pu apparaître.

L’Avent est un temps d’attente profondément différent parce qu’il se vit dans l’espérance. Nous cheminons avec une certitude : la venue de notre Sauveur. Dans la joie, nous attendons la naissance de Jésus-Christ qui s’est fait homme en naissant dans une mangeoire, avec humilité et simplicité.

Aujourd’hui, revivons ce Mystère vécu à Bethléem il y a 2 000 ans !

Vous allez probablement préparer votre crèche, peut-être aurez-vous la chance de le faire avec vos enfants ou petits-enfants. La crèche a ceci de merveilleux qu’elle nous fait toucher du doigt cet événement unique et extraordinaire qui a changé le cours de l’Histoire. Je voudrais donc vous inviter à contempler avec attention chaque élément et chaque personnage. Chacun porte un sens bien particulier ; mais tous se sont mis en chemin avec la même foi car ils savaient que dans la crèche, se trouvait le Messie, l’Essentiel.

Chers amis, je vous souhaite de vivre ce temps de l’Avent à l’image de ceux qui, lors de cette Nuit Sainte, se sont hâtés vers l’Enfant-Jésus, dans la joie, la confiance et l’espérance !

Bel Avent à tous !

+ Bruno Grua,
évêque de Saint-Flour