Un nouveau Secrétaire général pour l’Enseignement catholique

Au cours de leur assemblée plénière d’automne qui s’est achevée à Lourdes ce jeudi 8 novembre, les évêques de France ont élu Philippe Delorme, secrétaire général de l’enseignement catholique. Actuellement Directeur diocésain de l’Enseignement catholique de Créteil, Philippe Delorme prendra ses fonctions le 1er septembre 2019, succédant à Pascal Balmand qui termine son deuxième mandat.

Préparatifs au 11 novembre

Les élèves de l’Enseignement catholique du Cantal se préparent à vivre le centenaire de la fin de la première guerre.
A Massiac, les plus petits élèves de Saint-André ont préparé des coquelicots et des bleuets en papier pour déposer devant le monument aux morts, tandis que les plus grands liront  des poèmes et des extraits de littérature.
A Mauriac, les CE de Notre-Dame se sont rendus à l’exposition de la médiathèque et devant le monument.
A Maurs, une exposition a été accueillie dans les locaux de Saint-Jean Sainte-Flore permettant aux collégiens de découvrir la vie quotidienne des Français pendant la guerre. Ces élèves ont ensuite construit un questionnaire de visite pour les écoliers. Le temps fort de leur cheminement aura lieu en mars prochain lorsque sur leur route vers l’Ecosse, les collégiens découvriront le musée In Flanders Fields à Ypres. Cette démarche s’inscrit à la fois dans la construction du Parcours citoyen, propre à chaque élève, mais également dans la dynamique de solidarité engagée dans tous les établissements de l’enseignement catholique du Cantal, puisque jeunes et moins jeunes se rencontrent autour d’un thème commun : la Première Guerre mondiale.

Le saviez-vous ? Toutes les communes de France sont invitées à faire sonner les cloches « à la volée » le 11 novembre à 11h. Un événement très rare dans l’histoire et riche de sens. Article La Vie

Quoi de neuf sur nos pages internet depuis la rentrée ?

Une nouveauté dans les établissements:

l’école Saint-Joseph à Saint-Flour s’est doté d’un blog tout neuf alimenté par les enseignantes, c’est à voir par ici.

Des nouveautés sur ce site :

l’édito du directeur diocésain,
le calendrier de la tutelle diocésaine,
la page de l’ASDEC avec son statut et sa fiche de demande d’aide mis à jour…

Bonnes lectures

Suite Microsoft Office 2019 pour les enseignants

clemordiComme en 2016, le personnel enseignant bénéficie d’un tarif intéressant pour la suite Office Microsoft : la version 2019 est à 16,74 euros TTC cette année. Elle reprend les fonctionnalités déjà déployées sur Office 365 avec les nouvelles versions de Word, Excel, PowerPoint, Outlook, OneNote,  Access, Publisher. Pour retrouver la liste des nouvelles fonctionnalité d’Office 2019, lire la FAQ du site Microsoft. Les étudiants ne sont pas éligibles à cette offre.

Bénéficier de cette offre :

  • Aller sur le site de vente en ligne ICI
  • Remplir le champ par « Education nationale »
  • Choisir son académie
  • Entrer l’identifiant et le mot de passe académique (celui d’Iprof, Iprofessionnel,..)
  • Créer ou utiliser son compte Microsoft « OnetheHub » (MAC ou PC), accepter la licence
  • Choisir le pack Office Professional Plus 2019 (French)
    Procéder au paiement en ligne pour 13,95 € (16,74 TTC) et télécharger.

Astuces : au moment d’indiquer la signature, il faut taper 2 fois les noms et prénoms qui apparaissent tout en bas de page.
A l’installation, vous aurez besoin du numéro de licence (clé) qui est dans votre compte Microsoft « OneTheHub » en ligne créé plus tôt.
Imprimer et conserver le récapitulatif affiché à l’écran qui contient la clef d’activation de votre version d’Office. En cas de réinstallation, cette clé vous sera demandée. Conserver aussi le fichier d’installation (2 Mo).

Autres offres : Office365 (version en ligne d’Office) est gratuit pour les enseignants. ICI
Compléments d’internautes connectés (et réactifs) : Gsuite éducation est également gratuit, tout comme LibreOffice également. A choisir selon le besoin de services collaboratifs en ligne ou de logiciels installés sur les équipements. Voir également Collabora cad libre office en ligne et NextCloud pour comparer…

Le CoDiEC nouveau est arrivé !

Prolongé d’un an pour accompagner le changement de directeur, le Comité diocésain de l’Enseignement catholique du Cantal vient de nommer ses nouveaux membres ce mois-ci. Il s’agit d’une instance représentative qui se réunit trois fois par an au complet, et 5 fois environ pour la Commission Exécutive qui en est issue.
Les compte-rendus de réunion ne sont communiqués qu’aux membres, mais vous pouvez demander, via votre représentant, à les connaitre ou à faire apparaitre un point à l’ordre du jour qui vous semblerait important.
La liste des membres est en ligne sur ce site ainsi que le calendrier de l’année.

Bien dans leurs assiettes… à cheval !

QUALIFIES !
Pour la 3ème année consécutive les élèves du lycée ont brillé lors du challenge EquiTrait Jeunes ce week-end à Aurillac et ont décroché la qualification pour la finale au Salon International de l’Agriculture de Paris 2019 !
Bravo aux jeunes et aux coachs Noémie, Rémy, Benjamin, Délina, Jill, Manon, Maxance , Anna, Naïs, Clarisse, Christelle, Jean-Louis, Tristan

Les enseignants réenchantent l’école

Dans l’élan collectif de l’Enseignement catholique du Cantal impulsé depuis un an, les chefs d’établissement et de projet se sont retrouvés pour une journée d’étape dans l’audace pour réenchanter l’école. Au menu : cohérence, créativité, innovation, communication…

Chacun est reparti dynamisé par les échanges et chargé de nouveaux objectifs collaboratifs au profit des élèves et de leurs familles, des apprentissages et de l’épanouissement des jeunes. Des rendez-vous physiques ou numériques en inter-établissements sont pris pour les semaines à venir : journée de la fraternité, mobilisation d’élèves, engagements solidaires et environnementaux… Les actions seront nombreuses. Autant d’invitations à suivre.

Allumez le poste : les ondes et la toile sont à nous !

Radios, web d’hebdomadaires nationaux ou télévision… les établissements audacieux de l’Enseignement catholique prennent la parole ! Petit tour de piste des possibles :

Episode 1, l’échauffement : des écoles du Cantal, Gerbert Aurillac et Notre-Dame des Oliviers Murat, participent à deux émissions Paroles de jeunes sur RCF Auvergne durant l’année scolaire 2017/2018, au micro de Marie-Françoise Pétiard. On y parle engagement pour la planète et ses habitants. C’est le lancement de notre mobilisation « de l’audace pour réenchanter l’école« 

RCF, La Joie se partageEpisode 2, l’entrainement : Cette année, des interviews en direct se succèdent le mercredi matin sur RCF Haute-Loire avec Laurent Sciauvau pour les chroniques du 11/12 en Auvergne : l’école Notre-Dame Saint-Flour pour son partenariat avec une école d’Ontario, l’école Gerbert Aurillac pour sa fête de la création et la plantation d’un arbre dans la cour. (D’autres émissions dans le Cantal au programme) Pendant ce temps, l’école NDO de Murat prend quelques minutes pour RCF nationale avec son projet éco-école.

Episode 3, l’exercice : Les Carnets de campagne de France-Inter passent par le Cantal. Le projet « Sciences+ » du collège Sacré-Coeur à Riom-es-Montagne est à l’honneur avec l’interview de la chercheuse référente, Lauren Thévin.

Philippe Bertrand, le journaliste, continue son voyage avec un arrêt radiophonique à Notre-Dame des Oliviers Murat. 

Episode 4, la musculation : Laurent Grzybowski, journaliste à l’hebdomadaire la Vie, choisit parmi les émissions Carnets de campagne l’éco-école NDO pour un article en ligne : faire grandir les enfants autrement. 

Episode 5, le fitness : Cette fois-ci, c’est la télévision KTO TV qui s’intéresse au diocèse de Saint-Flour. Après les interviews de notre évêque Bruno Grua et du vicaire général Jean-Paul Rolland, les caméras feront une escapade au sujet de sa première Eglise Verte à Massiac, partenaire de l’éco-école Saint-André. A suivre…

Episode 5, les étirements : Quand la radio ne vient pas à l’établissement, c’est qu’elle s’y installe. Le lycée Saint-Géraud produit lui-même ses émissions SGRadio. Le plateau est aux jeunes de BMA1 !

Pas de doute, les actions et les événements qui se déroulent dans nos établissements représentent de bons sujets médiatiques puisqu’ils nous contactent pour en savoir plus.