Partis dans la nature !

Personne ne s’est perdu, mais c’est bien quelque part dans la nature que les jeunes des établissements scolaires catholiques du Cantal vont tous les vendredis pendant un mois… à la recherche des déchets oubliés.

Du primaire au bac, les communautés éducatives ont mis au programme du Temps pour la création diocésaine et de la Semaine Européenne du Développement Durable une opération « clean walk » d’envergure à travers tout le Cantal.

Suivez bien ces chiffres, ils vont augmenter au cours des semaines jusqu’au 9 octobre, jour de conclusion de ce mois de mobilisation :

95+ 39 + 52 + 12 + 221 +101 + 31 + 80… = 631 élèves
7 + 15 + 12 + 2 +16 +8+ 10+ …= 80 adultes
7 + ? + 40 + ? + ? +…+ 30+ 20+… = + de 97kg de déchets

ça monte !….

Lieux : Massiac (Cour de l’école Saint-André, place du marché, abords de l’Alagnon, du gymnase, du CFA), Murat (camping, gare, skatepark, stades,…), Neussargues (alentours du collège NDO), Saint-Flour (rues ville haute par le lycée Saint-Vincent La Présentation , alentours école Notre-Dame, parc des Allées, le Calvaire, alentours école et collège saint-Joseph, jardin public, place de la Liberté, berges du l’Ander), Pleaux (tour du village), Riom-ès-Montagnes (enceinte de l’école pour les maternelles, rues de Riom pour les primaires et collégiens), à suivre…

Remarques :

  • des acteurs du collège Notre-Dame des Oliviers : des plastiques, papiers, ferrailles et des centaines de mégots… Un seul mégot pollue jusqu’à 500 litres d’eau et contient près de 4000 substances écotoxiques. Les mégots arrivent à la troisième place des déchets les plus meurtriers dans les océans (après les filets de pêche et les sacs plastique). Chaque année, quelques 4300 milliards de mégots se retrouvent dans la nature. Les ramasser c’est bien, ne pas les jeter c’est mieux !
  • des 4èmes du Sacré-Coeur à Riom : Pourquoi ne pas reconduire cette action tous les mois pour voir l’évolution ? !

Dans les établissements, le temps pour la création, c’est aussi les élections des éco-délégués dans les classes, un temps de célébration, des randonnées, la mise en valeur des gouters et pique-nique zéro déchet, l’usage des gourdes et des stylos encre ou encore la relance des collectes d’outils d’écriture usagés, d’anciennes lunettes ou piles…

Rencontre avec les nouveaux personnels

Les nouveaux personnels de nos établissements cantaliens ont été invités par Mgr Noblot et Didier Ferry, directeur interdiocésain, à une rencontre à la chapelle Notre-Dame de la Paix (Lioran). Après un repas partagé, les nouveaux enseignants ou nouveaux personnels OGEC ont pu découvrir par le jeu les réalités de notre diocèse, son territoire, ses sigles et ses projets ! Merci à chacun pour ce temps fraternel d’échange dans la simplicité.

Le Temps pour la Création dans nos établissements

Mis en avant

Le diocèse entre cette semaine dans une grande mobilisation de rencontres, d’échanges et d’engagements : le Temps pour la Création. L’Enseignement catholique répond au rendez-vous par des actions avec les élèves que les parents et paroissiens peuvent rejoindre pour certains :

  • Célébrations : dimanche 18 septembre, 11h puis repas à l’école Saint-André à Massiac ; dimanche 2 octobre, 11h puis repas au collège Notre-Dame des Miracles à Mauriac, lundi 3 octobre 18h30 à l’église Saint-Joseph ouvrier pour tous les établissements catholiques d’Aurillac
    • Opérations de nettoyage de la nature les vendredis 16 pour le réseau de Saint-Flour, 30 pour celui de Mauriac, 7 pour celui d’Aurillac
    • Table ronde et fresque du climat ouvertes à tous le samedi 8 octobre sur le site Gerbert à Aurillac
    • Elections des éco-délégués en interne à tous les établissements du primaire au lycée.
    • Actions de sensibilisation au recyclage ou réutilisation des lunettes, outils d’écriture, brosses à dents…
    • Gouters sans déchet, course solidaire, plantations, visites, rencontre intergénérationnelle, sortie vélo, rando… Retrouvez toutes les propositions ainsi que celles des paroisses sur le site du diocèse https://www.diocese15.fr/actualites/mois-de-la-creation

Célébration pour les élèves du réseau de Saint-Flour avec notre évêque

A l’initiative des chefs d’établissement du réseau, les élèves des écoles de Saint-André à Massiac, Notre-Dame des Oliviers à Murat, Notre-Dame et Saint-Joseph à Saint-Flour, des collèges Notre-Dame des Oliviers à Neussargues en Pinatelle, Saint-Joseph à Saint-Flour et du lycée Saint-Vincent La Présentation à Saint-Flour se sont retrouvés à la cathédrale pour une célébration avec Mgr Noblot.

A la suite de ce temps fort, animé par les jeunes, un pique-nique géant dans la cour du lycée et des danses traditionnelles ont réjoui tout le monde. Bravo pour l’investissement des établissements et rendez-vous l’an prochain !

Temps de recollection pour les chefs d’établissement du Cantal, marchons ensemble.

Les 20 et 21 avril, tous les chefs d’établissement du Cantal ont été invités à vivre une pause spirituelle à La Pomarède. Marche et repas (tels Emmaüs), intervention sur la synodalité, groupes d’échanges, célébration… avec Mgr Didier Noblot et le Père Jean-Paul Rolland, vicaire général, les directeurs ont pu prendre le temps de la relecture de leur mission et trouver l’occasion d’un temps convivial. Dans un contexte encore un peu sous tension dans les établissements, ces deux jours ont été riches de rencontre et de ressourcement.

Monseigneur, vous venez de participer à une récollection des chefs d’établissement des écoles catholiques du Cantal, était-ce une première ?

Aux dires des acteurs de l’école catholique dans le Cantal, oui c’était une première. Lors de mon premier échange avec monsieur Didier Ferry, directeur interdiocésain, j’ai émis l’idée d’une telle proposition : une récollection. L’idée s’est vite concrétisée. Ainsi l’ensemble des chefs d’établissement avec l’évêque, le vicaire général et l’équipe diocésaine s’est retrouvé deux jours à la Pomarède.

Quel fut le programme ?

Convivialité, connaissance mutuelle, respiration spirituelle, enseignement et célébration. Cinq dimensions déployées dans une ambiance très fraternelle. En nous faisant contempler les vitraux de la chapelle, l’accueil du père Henri Caldélari a très vite donné ce ton à la rencontre.

Quel bilan faites-vous de ces deux jours ?

Je suis très touché par l’engagement, la disponibilité et la compétence des chefs d’établissement. Les familles qui confient leurs enfants à nos établissements ont de la chance d’avoir des hommes et des femmes qui animent avec foi et passion les communautés éducatives des établissements. La prière partagée et les échanges nourrissent les liens entre les établissements et la vie du diocèse. Rendez-vous est pris pour une prochaine récollection en 2023.

Avent la classe

En 2017, la pastorale et la commission EUDES Auvergne vous avaient proposé des temps d’intériorité avec vos élèves pour la période de l’Avent. Pourquoi ne pas réexpérimenter ces temps de pause ? En cliquant sur chacune des images, vous trouverez un lien vers une vidéo*. Aucun autre matériel n’est nécessaire, chaque pause spirituelle peut se passer dans une salle de classe et dure environ de 5 à 7 minutes. A chacun de choisir le meilleur moment dans la journée.

Cette proposition est construite pour un public large où la liberté de chacun est particulièrement préservée :

  • Elle est composée en deux moments qui ne sont pas dissociables et suivant une chronologie tout au long de la semaine. D’abord un temps de relaxation, puis une proposition de cheminement chrétien.
  • Elle est ouverte à tous. Les enfants peuvent être concernés par la relaxation et -suivant leur croyance- soit se reconnaitre chrétiens et adhérer, soit juste restés à l’écoute pour se laisser la possibilité de découvrir les chrétiens. Il en va de même pour les enseignants.

Laissez-vous surprendre ! DDEC Auvergne Ontario comment_vivre_pause_spirituelle

  • Attention aux publicités intrusives en début et fin de vidéo, toujours possibles… Pour une meilleure projection, vous pouvez augmenter votre pourcentage de visualisation de cette page et ne garder que la grille du calendrier de l’Avent.
    Nous remercions nos collègues du Conseil scolaire catholique francophone de l’Ontario (Canada) qui nous ont donné l’idée de ce projet et certains de leurs textes.

Pauses spirituelles semaine 1-Avent 2017 
Pauses spirituelles semaine 2-Avent 2017 
Pauses spirituelles semaine 3-Avent 2017

Découvrir les saints de notre diocèse

Hier, ces saints ont marqué l’histoire de notre diocèse. Le diocèse nous propose aujourd’hui de découvrir leurs histoires au travers de vidéos filmées dans nos territoires.

Il y a plus de 1600 ans, saint Flour annonçait la Bonne Nouvelle sur les terres d’Auvergne.

Il y a 1130 ans saint Géraud d’Aurillac accomplissait la justice avec miséricorde.

Il y a 700 ans sainte Fleur de Maurs se faisait proche des faibles.

Il y a 230 ans, la bienheureuse Catherine Jarrige de Mauriac consolait les accablés.

Un nouvel évêque pour le Cantal

Grande Joie pour le Diocèse de Saint-Flour !

Le pape François a nommé ce jour, vendredi 11 juin 2021, Monseigneur Didier Noblot, évêque de Saint-Flour suite à l’acceptation de la démission que lui a présentée Monseigneur Bruno Grua.

Monseigneur Didier Noblot nommé évêque de Saint-Flour.

Monseigneur Didier Noblot était jusqu’à présent curé de Nogent-sur-Seine (diocèse de Troyes). Ancien directeur adjoint au Service national pour l’évangélisation des jeunes et pour les vocations, il a été prêtre accompagnateur à la direction interdiocésaine de Troyes et Langres pour l’Enseignement catholique. L’ordination sacerdotale de Monseigneur Didier Noblot aura lieu le 12 septembre 2021 à la cathédrale de Saint-Flour.

Monseigneur Bruno Grua est nommé administrateur apostolique pour gouverner le diocèse de Saint-Flour jusqu’à la prise de possession canonique de son successeur.

Devise épiscopale : « Je vous appelle mes amis. »

Bienvenue à vous, père ! A bientôt !

Danser avec le monde dans un signe de fraternité #JerusalemaChallenge

Pour marquer l’entrée dans le temps de l’Avent, une classe et son enseignante ont décidé de s’ouvrir au monde par la danse comme symbole de coopération et de tolérance.
Reprenant le Jerusalema Challenge, les CM de l’école Saint-André à Massiac ont invité l’école Pablo Picasso à Berre (France) et l’école de Sao Vicente au Cap Vert ! Un beau défi qui permet de dépasser les stéréotypes pour créer du sens et de l’émotion dans une prestation collective de qualité!

Une vidéo à retrouver bientôt dans le calendrier diocésain de l’Avent.

Bravo à Mélanie Motescu et ses élèves pour le projet de danse et de montage !

Historiquement, il s’agit d’une danse sud-africaine utilisée lors des mariages. Des Angolais l’ont reprise sur la chanson avec des assiettes en main. La vidéo est devenue virale sur la toile.
Les paroles : Jérusalem c’est chez moi. S’il te plait viens avec moi, s’il te plait protège-moi.
A réviser pour votre réveillon familial !