ASH ►

L’A.S.H. dans l’Enseignement catholique du Cantal

1. L’adaptation scolaire et la scolarisation des élèves en situation de Handicap (ASH)

La loi de février 2005 est le principal texte sur les droits des personnes en situation de handicap, depuis la loi de 1975. Les toutes premières lignes de la loi rappellent les droits fondamentaux des personnes handicapées et donnent une définition du handicap:
« Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. »
Elle articule l’objectif d’accès au droit commun avec le droit à la compensation afin de favoriser l’accès à l’autonomie des personnes en situation de handicap.

La loi apporte de nombreuses avancées sur les domaines suivants :
• Accueil des personnes handicapées
• Le droit à compensation
• Les ressources
• La scolarité
• L’emploi
• L’accessibilité
• Citoyenneté et participation à la vie sociale

Elle crée une Maison départementale des personnes handicapées (MDPH)…
La loi n°2013-595 du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation  de l’école reconnait que tous les enfants partagent la capacité d’apprendre, de progresser et de réussir, affirme l’objectif d’inclusion scolaire de tous les élèves et intègre la prise en compte de la difficulté scolaire qu’elle entend réduire.

Service des enseignants en ULIS – Sept2015
Circulaire 2015-129 ULIS 1er et 2nd degré

On trouvera tous les sigles relatifs à l’A.S.H. sur le site : http://dcalin.fr/ash_sigles.html#w

2. L’ASH dans les établissements catholiques du Cantal

       Dans l’Enseignement Catholique du Cantal, les écoles bénéficient de 4 postes ASH:

  • Un dispositif ULIS à l’école St Joseph à St- Flour

Les élèves scolarisés au titre des ULIS (Unités Localisées pour l’Inclusion Scolaire)

Les élèves scolarisés au titre des ULIS présentent des troubles des fonctions cognitives ou mentales, des troubles spécifiques du langage et des apprentissages, des troubles envahissants du développement (dont l’autisme), des troubles des fonctions motrices, des troubles de la fonction auditive, des troubles de la fonction visuelle ou des troubles multiples associés (pluri-handicap ou maladies invalidantes).
Ce sont les commissions des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) qui décident de l’orientation d’un élève vers une ULIS qui lui offre la possibilité de poursuivre en inclusion des apprentissages adaptés à ses potentialités et besoins et d’acquérir des compétences sociales et scolaires, même lorsque ses acquis sont très réduits.
Les ULIS sont des dispositifs permettant la mise en œuvre des projets personnalisés de scolarisation (PPS).
Les élèves orientés en ULIS sont ceux qui, en plus des aménagements et adaptations pédagogiques et des mesures de compensation mis en œuvre par les équipes éducatives, nécessitent un enseignement adapté dans le cadre de regroupements et dont le handicap ne permet pas d’envisager une scolarisation individuelle continue dans une classe ordinaire.
Chaque élève scolarisé au titre des ULIS bénéficie, selon ses possibilités, de temps de scolarisation dans une classe de l’établissement scolaire où il peut effectuer des apprentissages scolaires à un rythme proche de celui des autres élèves.

Le dispositif ULIS de l’école St Joseph, St Flour, est assuré par Mme Véronique CHARREYRE.

  • Trois postes d’aide en réseau (AR)

– Les aides spécialisées
Les membres du AR interviennent en classe ou en petits groupes de la Petite section maternelle jusqu’au CM2, auprès des élèves qui manifestent des difficultés persistantes d’apprentissage ou de comportement, afin de les aider à les surmonter.
Le travail des enseignants spécialisés, complémentaire de celui des enseignants dans les classes, permet une meilleure réponse, en équipe, aux difficultés d’apprentissage et d’adaptation aux exigences scolaires qu’éprouvent certains élèves.

– Missions des enseignants spécialisés
Les enseignants spécialisés des AR aident les équipes pédagogiques des écoles à analyser les situations des élèves en grande difficulté et à construire des réponses adaptées.
L’enseignant spécialisé chargé de l’aide spécialisée à dominante pédagogique apporte une aide aux élèves qui ont des difficultés avérées à comprendre et à apprendre dans le cadre des activités scolaires.

– Les postes sur le département
Les postes sont pourvus par des enseignants diplômés ou en cours de formation.

Un premier poste d’adaptation en réseau a été mis en place, en septembre 2008, dans le Cantal, pour les écoles de Murat, Massiac, St Flour.

Il est assuré par Mme Frédérique SEYCHAL, référente ASH pour le Cantal et rattachée administrativement à l’école Notre-Dame, Saint-Flour.

Un deuxième, a été créé à la rentrée 2014 pour les écoles de Mauriac, Pleaux, Riom ès Montagnes, Condat et St Martin Valmeroux.

Il est actuellement assuré par Mme Blandine Demazoin, rattachée administrativement à l’école Notre Dame, MAURIAC

Un troisième, plus récent a été créé à la rentrée 2017 pour les écoles d’Aurillac (Gerbert et Externat de l’enfant Jésus) et Maurs

Il est assuré par Mme Evelyne Cellarier rattachée administrativement à l’école Gerbert, Aurillac

  • Le diplôme change…

Il  devient CAPPEI Certificat d’Aptitude Professionnelle aux Pratiques de l’Education Inclusive. À la rentrée 2017, la formation CAPA-SH à destination des enseignants du premier degré et la formation 2CA-SH à destination des enseignants du second degré sont remplacées par le nouveau dispositif de formation préparant au certificat d’aptitude professionnelle aux pratiques de l’école inclusive (CAPPEI).

2017-03-02-formation-cappei
cappei-questions-reponses
Brève info SPECIAL BEP ASH – Mars 2017
FORMATION CAPPEI 2017-2018