Résultat du vote des éco-délégués de l’EC du Cantal

Lors de la première rencontre des délégués des établissements de l’Enseignement catholique du Cantal à Saint-Flour le jeudi 26 septembre dernier, les jeunes ont eu la possibilité de faire des propositions. Ils disposaient ensuite de 3 voix pour voter.
Création de cantine-bag, récupération d’eau de pluie ou baisse de chauffage… une quinzaine de propositions ont été mises au tableau encadré des Objectifs de Développement Durable de l’ONU.
Les trois priorités retenues (voir ci-contre) soutiennent les filières de déchets qui n’existent pas localement (outils d’écriture) mais incitent également à ne pas produire de déchets à la source (goûter zéro déchet). L’utilisation du moteur de recherche solidaire et environnemental est une suggestion intermédiaire à notre usage du numérique devenu indispensable .
A chaque établissement maintenant de faire vivre 
sur le terrain ces recommandations audacieuses.
Plus d’info sur Ecosia par le collège Notre-Dame des Miracles à Mauriac
.                 sur les gouters zéro déchets par l’ADEME

Des recettes proposées par les établissements : découvertes, locavores, anti-gaspi, fait-maison…

Lors de la journée de rencontre des jeunes délégués du Cantal, la semaine dernière, chaque établissement avait préparé une recette à partager lors de l’apéritif.
En cohérence avec les thématiques environnementales et solidaires de la mobilisation, les recettes ont régalé les palais et les esprits, favorisant les piliers du Développement Durable : économie, social, environnement.
Les recettes sont à retrouver en cliquant sur l’image de couverture du carnet :

Cant’al’audace pour demain, la rencontre des jeunes délégués des établissements

La date approche, les établissements sont dans leurs derniers préparatifs pour la rencontre du jeudi 26 septembre à Saint-Flour.

Toute la journée, les délégués des écoles, collèges et lycées pourront échanger leurs bonnes pratiques et idées pour mieux prendre soin de notre maison commune, conformément aux orientations diocésaines de l’Enseignement catholique et aux Objectifs de Développement Durable de l’ONU.

Programme :

10h conférence des jeunes et des invités d’honneur. Questions/réponses à la Presse
12h Bénédicité œcuménique, apéritif partagé des jeunes, issu de recettes anti-gaspi, locavores… puis pique-nique sans déchets
Visite des stands aux couleurs des 13 Objectifs de Développement Durable de l’ONU
Ateliers pour les enfants de primaire préparés par les jeunes du secondaire
Résultat des votes de l’assemblée des délégués, échange de cadeaux entre établissements et fermeture de la capsule temporelle pour 2025…

« Pour aimer et donner envie de faire de l’écologie » (une lycéenne)
« Protégeons la nature, parce que c’est notre maison » (une écolière)

Ecole Notre-Dame, 1 cours Spy des Ternes 15100 SAINT FLOUR

Rencontre des jeunes, la rencontre de l’Audace (2)

Après la soupe au papier (1) des élèves de Notre-Dame, ce sont cette fois-ci les CP de l’école Saint-Joseph qui sont passés dans l’art de la cuisine… ou l’inverse.
Avec du café, de la tisane d’hibiscus, du jus de chou, du thé matcha et des branches de fusain carbonisé, ils ont mis des couleurs aux dossiers de Presse qui seront distribués à la journée du 26 septembre Cant’al’audace pour demain.
Bons préparatifs à tous !

Rentrée des chefs d’établissement du Cantal

Avec entrain et humour, les Chefs d’établissement ont vécu leur réunion de rentrée pour finaliser les projets en réseaux et se partager les bonnes idées.
Les nouveaux et anciens dirigeants ont aussi pu faire connaissance, les uns découvrant tous nos codes internes grâce aux autres. Merci à Franck Copin qui prend ses fonctions au lycée Saint-Vincent/La Présentation de Saint-Flour, et à David Ferrari au collège Saint-Joseph, à Frédéric Tabbi pour le collège Notre-Dame des Miracles à Mauriac, à Pauline Fruquière pour l’école Saint-Joseph à Pleaux. Lors de la célébration, les lettres de mission leur ont été confiées pour un envoi officiel dans l’Enseignement catholique.

Sans le savoir, souvent, notre monde nous pose la même question. « Veilleur, où en est la nuit ? » II nous interroge sur notre espérance, et il n’attend pas de nous des discours lénifiants, des théories rassurantes qui prouveront que tout ira mieux demain ; le monde attend de nous que nous vivions dans l’espérance, c’est-à-dire que nous vivions pour l’éternité, que nous vivions pour ce qui compte vraiment et ne passera jamais. »
Adrien Candiard « Veilleur, où en est la nuit ? » 

Ils retournent à l’école pour les élèves

Tous les ans, certains de nos enseignants partent en formation pour améliorer leurs compétences au service des élèves. Nous remercions particulièrement les trois enseignantes spécialisées du diocèse qui ont suivi ou vont suivre la formation CAPPEI dont les exigences sont très fortes : Véronique Charreyre, Evelyne Cellarier et Blandine Demazoin. Merci à elles  pour leurs volontés de prendre soin de nos élèves à besoins particuliers et d’accompagner les enseignants sur le terrain.
Cette année, deux professeures des écoles ont été tentés par un DU numérique, formation conséquente également. Mélanie Motescu et Sophie Rousseau partiront à la Catho de Paris pour développer leurs expertises. Elles pourront être des relais pour nos questions et projets avec les élèves par la suite. Merci à elles de leur audace.
Enfin, deux professeurs de collège vont suivre le parcours de 
réflexion « Compétences et responsabilités au service des établissements de l’Enseignement catholique ». Merci à Stéphanie Valentin et Nicolas Teissier.
Bonne pré-rentrée à tous nos professeurs, aux chefs d’établissement, au personnel de service et d’éducation… en attendant le retour de vacances des élèves lundi.

3, 4 et 6 éco-établissements pour le Cantal !

Après les éco-écoles Saint-André à Massiac, Externat de l’Enfant-Jésus à Aurillac, Notre-Dame-des-Oliviers à Murat puis Notre-Dame à Saint-Flour, voici deux nouveaux établissements qui rejoignent le palmarès pour le Cantal cette année : l’éco-école Notre-Dame à Mauriac et l’éco-collège Notre-Dame-des-Oliviers à Neussargues !
Bravo à ces établissements dont les commentaires officiels de labellisation ont été élogieux.
Même fierté dans la Haute-Loire où les éco-écoles La Présentation à Langeac, Saint-François à Tiranges, St-Joseph à Sauvessanges, Notre-Dame-de-la-Faye à Aurec/Loire et Notre-Dame-du-Chateau à Monistrol ont rejoint pour la première fois 6 autres établissements : St Jo à La Seauve/Semène, St Jo à Ste-Sigolène, Sacré-Coeur à St Maurice / Lignon, école et collège St Régis au Puy et école-collège Saint-Dominique au Monastier /Gazeille.
Bravo aux communautés éducatives de ces 16 établissements d’Auvergne sud pour leurs engagements pour une planète plus propre et plus fraternelle !

Pour rappel, le label Eco-école est international et doit être renouvelé tous les ans. Chaque établissement choisit une thématique forte pour l’année : alimentation, biodiversité, solidarité… pour laquelle il s’engage à faire un diagnostic et un plan d’actions où s’investissent élèves et adultes.

La musique n’a pas d’âge

Suivant la proposition de Art et Culture pour les établissements catholiques de la Province, des élèves de Gerbert Aurillac, Notre-Dame Saint-Flour, Notre-Dame-des-Oliviers Murat et Neussargues sont allés à la rencontre de leurs ainés ou de personnes en situation de handicap pour vivre un moment culturel et amical en musique. Du début du mois d’avril à la fin du mois de mai, les chansons du programme Chœur associatif ont ainsi réjoui les cœurs de tous les âges dans le département. Après le temps des chansons, les langues se sont également déliés pour échanger autour de gouters partagés.