3, 4 et 6 éco-établissements pour le Cantal !

Après les éco-écoles Saint-André à Massiac, Externat de l’Enfant-Jésus à Aurillac, Notre-Dame-des-Oliviers à Murat puis Notre-Dame à Saint-Flour, voici deux nouveaux établissements qui rejoignent le palmarès pour le Cantal cette année : l’éco-école Notre-Dame à Mauriac et l’éco-collège Notre-Dame-des-Oliviers à Neussargues !
Bravo à ces établissements dont les commentaires officiels de labellisation ont été élogieux.
Même fierté dans la Haute-Loire où les éco-écoles La Présentation à Langeac, Saint-François à Tiranges, St-Joseph à Sauvessanges, Notre-Dame-de-la-Faye à Aurec/Loire et Notre-Dame-du-Chateau à Monistrol ont rejoint pour la première fois 6 autres établissements : St Jo à La Seauve/Semène, St Jo à Ste-Sigolène, Sacré-Coeur à St Maurice / Lignon, école et collège St Régis au Puy et école-collège Saint-Dominique au Monastier /Gazeille.
Bravo aux communautés éducatives de ces 16 établissements d’Auvergne sud pour leurs engagements pour une planète plus propre et plus fraternelle !

Pour rappel, le label Eco-école est international et doit être renouvelé tous les ans. Chaque établissement choisit une thématique forte pour l’année : alimentation, biodiversité, solidarité… pour laquelle il s’engage à faire un diagnostic et un plan d’actions où s’investissent élèves et adultes.

La musique n’a pas d’âge

Suivant la proposition de Art et Culture pour les établissements catholiques de la Province, des élèves de Gerbert Aurillac, Notre-Dame Saint-Flour, Notre-Dame-des-Oliviers Murat et Neussargues sont allés à la rencontre de leurs ainés ou de personnes en situation de handicap pour vivre un moment culturel et amical en musique. Du début du mois d’avril à la fin du mois de mai, les chansons du programme Chœur associatif ont ainsi réjoui les cœurs de tous les âges dans le département. Après le temps des chansons, les langues se sont également déliés pour échanger autour de gouters partagés.

Quatre labels E3D pour nos écoles du Cantal !

138 Etablissements scolaires ont été labellisés en Démarche de Développement Durable (E3D) par l’académie de Clermont-Ferrand cette année. Parmi eux et pour la première fois, les écoles du Cantal : Externat de l’Enfant-Jésus Aurillac, Notre-Dame Saint-Flour, Notre-Dame-des-Oliviers Murat et Saint-André Massiac que nous félicitons pour leurs engagements ! Dans la Haute-Loire, l’ensemble scolaire Saint-Julien Brioude et le collège Saint-Louis Le Puy-en-Velay sont également labellisés. Dans le  Puy-de-Dôme, l’école Sainte-Cécile Cébazat et le collège Saint-Joseph Maringues sont aussi entrés dans la démarche. Ce label est décerné pour trois ans, d’autres établissements de la Province sont donc dans les listes.
Voir aussi l’article sur le site de l’académie.
Nous attendons maintenant les résultats du label international Eco-école/collège…

Faire des économies d’énergie dans les établissements scolaires

Depuis un an des établissements sont entrés dans la démarche d’accompagnement Cube.S (Challenge Climat Usage Etablissement Enseignement Scolaire), une structure d’aide au diagnostic et à l’action. Que votre communauté éducative soit entrée dans un label environnemental ou non, que l’OGEC ait en vue des travaux ou non, cette réflexion vaut la peine d’être menée pour participer aux enjeux de transition énergétique et d’économie financière.  Cube.S se présente comme une action collective comprise, portée, identifiable et communicable par l’équipe éducative, les personnels techniques, les élèves, leurs parents, les bénévoles Ogec, les élus locaux.
Retrouvez les détails dans les articles du journal Arc Boutant (Fnogec) et prenez contact avec son auteur :
Arc boutant No.583_Sept. 2018 voir page 15

Pages de Arc boutant No.590_Mai 2019

Règles de la classe en primaire

Comment donner du sens au règlement de classe que tout enseignant souhaite élaborer avec ses élèves en début d’année ? Une liste de « je ne dois pas » est parfois d’une piètre utilité, le contraire n’étant pas forcément plus attendu. Les enseignants tentent alors la sémantique positive, mais pour dire quoi au juste ?
En repartant du bien-fondé d’un règlement, des élèves de classe de CE ont donc réfléchi seuls puis par deux à la question « De quoi ai-je besoin pour être heureux et pour bien travailler en classe ? » Le vocabulaire des besoins manque cependant parfois, la classe a utilisé la roue des émotions (Edition l’autrement dit) pour trouver les bons mots. Le résultat a donné une carte mentale de besoins et d’exemples de mise en œuvre. Tout au long de l’année, les élèves comme la maitresse ont pu s’y référer pour demander un changement de comportements ou d’activités, sans autoritarisme. Etre heureux, voilà qui met tout le monde d’accord ! (cliquer sur l’image)

Article complet à retrouver prochainement sur la Newsletter du Réenchantement...

Semaine Européenne du Développement Durable… de l’audace, toujours de l’audace !

Comme l’an dernier, les élèves et adultes de tous les établissements catholiques du Cantal sont invités à se mobiliser du 30 mai au 5 juin autour d’objectifs environnementaux et de projets solidaires. Quelques nouveautés cependant :
– la mobilisation est provinciale : les établissements catholiques d’Auvergne vont aussi s’inscrire sur le site gouvernemental. Pour nous, l’intitulé est toujours le même : Cant’al’audace !
– l’évêque du Puy, Mgr Crépy, lancera la semaine par un message adressé à tous dans la lignée de l’encyclique Laudato Si’.
– l’affiche des programmes a été réalisée par des étudiants de Saint-Géraud : après votes et délibérations, des élèves des quatre diocèses ont choisi l’affiche qui servira de fond pour inscrire les programmes respectifs et présenter le livret final de la mobilisation collective.
Merci aux étudiants de BTS Communication de Saint-Géraud, Aurillac, et bravo à Cyliane, Zoé et Amélie pour leur affiche !
Retrouvez le livret récapitulatif 2018 ici.

Un défi pour la tête et les jambes en inter établissement

Au cours d’un bel après-midi printanier, les élèves de CM1 et CM2 des écoles Notre-Dame de Mauriac, Saint Joseph de Pleaux et Saint Joseph de Saint-Martin Valmeroux sont venus participer à la première édition du NDM Challenge dont les maitres de cérémonie étaient les 6èmes du collège Notre-Dame-des-Miracles à Mauriac. Le programme réunissait des activités physiques, intellectuelles et beaucoup de plaisir partagé.
Répartis en équipe de 8, les écoliers se sont transformés tour à tour en Robin des Bois, Tony Parker et Nicolas Karabatic pour donner le meilleur d’eux-mêmes. Dans l’après-midi, chaque équipe a rejoint les bancs de classe pour remplir collectivement un QCM de mathématiques, de français et de culture générale. Un entraide bienvenue entre les enfants de primaire qui ne savaient pas tout et les collégiens qui avaient parfois oublié quelques bases.
Tous ont été unanimes pour dire que c’était une belle journée de rencontre coopérative.

Expérience radiophonique pour des écoliers à Massiac

Une nouvelle fois, l’équipe de RCF 63 Paroles de Jeunes est venue interroger des élèves de primaire dans le Cantal. Comment vit-on dans une éco-école engagée au quotidien de la maternelle aux CM ? Ce sont quatre écoliers, Ilona, Enzo, Léo et Maylie, qui ont bien voulu répondre aux questions de Marie-Françoise Pétiard sous l’œil et l’oreille de Mélanie Motescu, professeure des écoles à Saint-André. Une belle expérience pour les enfants qui ont su témoigner de l’Audace pour Réenchanter l’Ecole vécue autour d’objectifs environnementaux et solidaires.
Cette éco-école est l’une des plus anciennes parmi les établissements labellisés en France. Dans le Cantal, actuellement trois autres écoles catholiques sont reconnues sous ce titre, mais trois nouvelles écoles et un collège sont entrés dans la même démarche. Nous en reparlerons en fin d’année…

RCF63 :
– Ambert : 101.5 MHz
– Charensat : 103.1 MHz
– Clermont-Ferrand : 91.6 MHz
– Issoire : 89.1 MHz
– Mont Dore : 91.7 MHz
– Thiers : 88.4 MHz
RCF43 :
– Brioude : 88.3 MHz
– Le Puy-en-Velay : 101.7 MHz
– Yssingeaux : 100.0 MHz

Connaissances en partage autour d’une éponge !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Grâce au savoir-faire des CM1 de l’école Gerbert, les GS ont appris à recycler les vêtements abîmés pour leur donner une nouvelle vie, celle de la tawashi : l’éponge écologique à fabriquer soi-même. Pour cela il faut : collecter chaussettes, collants, leggins, manches de tee-shirts à couper en anneaux, et avoir un ami menuisier pour clouter une ou des planches à tisser.
Ce fut un après-midi très animé et passionnant où les petits doigts ont gagné en dextérité, les élèves en fierté et la planète en recyclage !