Des relations en santé, dans un cadre réenchanté

La suite de nos journées auvergnates autour de la relation se construit. De nouveaux rendez-vous sont prévus en 2017/2018 par les DDEC d’Auvergne en lien avec le groupe EUDES. Ils s’inscrivent  parfaitement dans les projets diocésains et l’orientation nationale de « réenchantement ».

Quelques informations complémentaires dès à présent, si vous avez déjà les orteils dans le sable, ce sera pour plus tard…

  • 27 septembre Enjeux et défis de l’accueil des enfants musulmans en école catholique (journée portée par la Haute-Loire) animée par Michel Younes (Université catholique de Lyon). CDP Clermont-Ferrand.
  • 6 décembre Vivre la bienveillance dans nos établissements (journée portée par le Cantal). Lycée agricole du Breuil sur Couze (sud d’Issoire le long de l’A75). L’objectif étant de faire découvrir ou approfondir les mécanismes de la Communication Non Violente et de la médiation par les pairs à la lumière des neurosciences. En plénière : François Cribier, chargé de mission éducation à la relation DDEC Blois ; Monique Ferrerons, animatrice Génération Médiateur. En ateliers (2 dans la journée) : CNV, Médiation, partage d’expériences, relecture de pratique, neurosciences, évaluation positive…
  • 28 mars Une saine gouvernance pour construire la paix et favoriser une vraie réussite scolaire (portée par le Puy de Dôme). CDP Clermont Fd. Il sera question de climat scolaire, relation, sentiment de sécurité, décrochage, sanctions, justice scolaire, coresponsabilisation… En plénière : Benjamin Moignard (à lire). En ateliers au choix : ennéagramme, estime de soi, marché des connaissances, pleine conscience, cercles restauratifs, EARS…

Des journées ouvertes à toute la communauté éducative des établissements.

Pour les lycéens (et leurs parents) : un nouveau Pass’Région

La Région Auvergne-Rhône-Alpes lance un nouveau dispositif pour accompagner les 370 000 jeunes Auvergnats et Rhônalpins à compter du 1er juin 2017. Il s’adresse à l’ensemble des lycéens, apprentis, jeunes en missions locales, étudiants en formations sanitaires ou sociales… résidant en Auvergne-Rhône-Alpes.
Manuels scolaires, aide au premier équipement professionnel, places de cinéma, spectacles, musées, musique en ligne, la nouvelle carte Pass’ ouvre de nombreux avantages culture et donne aussi des réductions sur le coût des licences sportives.
Mais plus qu’une carte, le Pass’ Région incite les jeunes à s’engager et effectuer des missions d’intérêt général au sein d’associations œuvrant dans la lutte contre la pauvreté, l’aide aux malades ou aux handicapés. En échange de cet engagement, la Région financera une partie de leur passage du BAFA (brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur).
Le Pass’ couvre également le champ de la santé. Il permet de se former gratuitement aux gestes de premiers secours et de disposer d’informations professionnelles sur la santé : équilibre alimentaire, activités physiques, addictions, dépressions mais aussi prévention et conseils à la vie affective et sexuelle.
Tout au long de l’année, il partage de bons plans et d’offres exclusives : places pour des concerts ou des rencontres sportives, réductions exceptionnelles, invitations pour des avant-premières, tarifs négociés dans les parcs de loisirs….

Le dossier de presse de lancement du Pass’Région

Le site Jeunes Région

Jeunes et réseaux sociaux : des vidéos pour les parents et les autres…

Internet Sans Crainte a collaboré avec l’équipe éditoriale de Bien vivre le digital du groupe Orange afin de proposer aux parents une série de 5 vidéos pédagogiques sur des thèmes qui les préoccupent. Comment adopter les bons comportements sur les réseaux sociaux ; infobésité et intox sur le web, comment s’y retrouver ? Autant de questions auxquelles l’équipe d’Internet Sans Crainte essaie d’apporter quelques éléments de réponses.

Une journée enthousiasmante autour du thème de la relation

Un peu plus de cent-vingt personnes, dont une vingtaine du Cantal, étaient réunies à Clermont-Ferrand le 29 mars pour cette première journée inter-diocésaine sur le thème de l’éducation à la relation. Cette rencontre, ouverte à toutes les communautés éducatives, a été un temps fort, avec le matin des intervenants divers et de haute qualité en plénière, et l’après-midi douze ateliers au choix. Pour les Chefs d’Etablissement cantaliens, la rencontre avec Jérôme Brunet, actuellement adjoint au SGEC, n’était pas une première puisqu’il était déjà venu témoigner du projet diocésain de Blois « Vers l’école de la relation« , où il était directeur diocésain. La dynamique de ce projet éducatif a reçu un bel écho en table ronde nous invitant à vivre en vérité avec les jeunes et les adultes, à donner une âme à nos institutions elles-mêmes -en cohérence avec l’Evangile- mais aussi à nous former à la complexité de la relation.
Les propositions de temps de relaxation à l’école ou de débats-philo, l’identification des émotions, la mise en place de médiateurs par élections sans candidat, de délégués de classe par élections démocratiques, ou encore la sensibilisation à la communication non violente… sont déjà des pratiques permettant le développement de compétences psycho-sociales dans certains de nos établissements. Elles ne demandent qu’à prendre de l’ampleur dans un engagement collectif.
Cette journée aura sans doute été l’occasion d’explorer de nouvelles manières de faire vivre notre projet diocésain.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des impressions des participants en images et en textes ici.

Les métiers, ça se découvre

Tel était cette année encore le thème de la Semaine des Apels (Association de Parents d’élèves de l’Enseignement Libre) organisée du 13 au 19 mars dans les établissements de l’Enseignement Catholique pour découvrir la richesse des métiers en donnant confiance en l’avenir.
Dans cette visée, les 4èmes du collège Gerbert à Aurillac ont vécu un après-midi d’échanges avec neuf entreprises locales dont le point commun est l’usage des nouvelles technologies, les nouvelles pratiques de travail, le co-working… Par groupe de quinze, ils ont échangé avec les intervenants pour identifier le contexte de travail, le parcours professionnel et personnel ainsi que les formations liées aux métiers des entreprises aussi diverses qu’un fabricant de couettes et d’oreillers synthétiques ou qu’un laboratoire d’analyses microbiotiques !
A l‘école Notre Dame à Mauriac, ce sont les pompiers que les enfants de toutes les classes de primaire sont allés rencontrer durant la semaine. On se doute de la joie de ce déplacement qui a permis de découvrir la fonction, souvent bénévole, de sapeur-pompier mais aussi d’évoquer les dangers de la maison.
Enfin, c’est avec quelques jours de retard sur la date officielle et profitant du carnaval proposé à la mi Carême que les enfants de l’école Saint André à Massiac ont découvert les métiers de la Santé (thème de l’année de l’établissement). Les parents ou amis infirmiers, aides-soignants, pharmaciens, médecins, pompiers, kinésithérapeutes, ambulanciers, dentistes ou encore opticiens ont joué le jeu de la rencontre lors d’une dizaine d’ateliers de découvertes. Une formidable après-midi qui a permis à chacun de faire partager son quotidien professionnel.

Le thème retenu pour l’année prochaine sera l’expérimentation et les sciences expérimentales. Nul doute que certains établissements ont déjà des idées !

Avant… il y a eu l’Avent…

A l’heure du Carême, nous nous permettons un retour en arrière pour partager les résultats du concours de crèches proposer par l’APEL départementale en lien avec le réseau d’animation pastorale. L’enjeu était de donner une place importante à la crèche lors de la fête de Noël dans nos établissements, comme symbole fort d’amour et de fraternité. Les écoles ont pu solliciter l’accompagnement des parents, du personnel OGEC, de la paroisse ou viser un travail plus collaboratif entre élèves. La remise de prix aura lieu à l’occasion du CA délocalisé de l’APEL académique, le 8 avril prochain à l’école Notre Dame à St Flour.

1er prix (100 €)               Ecole Saint Jean Sainte Flore à MAURS
2eme prix (75 €)              Ensemble scolaire Gerbert à AURILLAC le marché de Noël
3eme prix (50 €)              Ecole Notre Dame à SAINT FLOUR

L’opération sera reconduite l’an prochain.

Une nouvelle équipe pour l’AP.E.L.du territoire du Cantal

  photo apel                                                                                L’Association des Parents d’Elèves de l’Enseignement Libre (A.P.E.L.) du territoire du Cantal qui regroupe l’ensemble des établissements de l’Enseignement Catholique du Diocèse de Saint-Flour s’est réunie en Assemblée Générale le 9 novembre à Neussargues sous la présidence de Pascal REMOND Président académique pour constituer une nouvelle équipe, suite au départ de Muriel JOLY, présidente de l’A.P.E.L. du territoire, partie rejoindre le Tarn pour raisons professionnelles et familiales.

Lors de la réunion du Conseil d’administration du 3 décembre dernier à Murat, l’Association a procédé à l’élection du nouveau bureau qui se compose comme suit :

  • Céline COUMOUL-VEDRINES (Apel Saint-André – Massiac), présidente,
  • Valérie FILLION (Apel Externat de l’Enfant Jésus / St Géraud), Secrétaire
  • Aude PRESLE (Apel Notre-Dame / La Présentation St Flour) Secrétaire Adjointe,
  • Audrey CORNET-VARGAS (Apel Gerbert Aurillac), Trésorière

Près d’une trentaine de parents d’élèves des différentes APEL d’établissements se sont à nouveau rencontrés le 11 décembre dernier à Aurillac pour une soirée de formation et d’échanges animée par le Président de l’A.P.E.L. de l’Académie de Clermont-Ferrand.

La boite à livre : une invitation à se mettre à la page à plus d’un titre !

boite livesPartager, économiser, se cultiver. Voilà les objectifs de la boite à livre installée place de la fontaine à Massiac lors de la semaine des APEL « Lire quel plaisir ». Un projet qui trottait dans la tête des élèves de l’éco-école St André depuis quelques temps déjà. Le principe est simple et gratuit : partager et faire circuler les livres. Vous prenez un livre qui vous donne envie de lire et vous déposez un autre ouvrage que vous ne lisez plus.
L’accueil du prochain salon du livre jeunesse à Massiac a été une belle occasion d’inciter à la mise en place de cette boite, première du Cantal, à priori. Elle a été construite en palettes de récupération avec l’aide de M. Denis Brunel, professeur de technologie au collège Saint Joseph à St Flour. Les enfants de l’école ont pu finir de coller, lasurer et agrémenter la boite de ses premières lectures.
Le livre-service est gratuit, anonyme et sans inscription mais son succès repose sur la confiance, le respect (du livre et des lecteurs) et le partage. Livre à nous de lire maintenant !
Grâce à la mairie, la boite à livre est installée à l’ombre des arbres, nous pourrons donc peut-être expérimenter le constat de l’auteur Jean Chalon : Lire un livre sous un arbre en double le plaisir. On ne sait plus si on tourne les pages ou si on feuillette l’arbre.

Voir le blog de l’école...