Allez, retour sur… mars !

Alors que le confinement pointait son nez, les établissements n’ont pas manqué de continuer leurs engagements Audacieux pour Réenchanter l’Ecole sur les thèmes de la solidarité et de l’écologie.
On notera ainsi avant le confinement : la proposition de l’éco-déléguée du BTS Com Saint-Géraud Aurillac pour organiser le tri sélectif dans les classes, le frigo solidaire de Notre-Dame St-Flour en lien avec les Resto du Cœur, les sorties ski pour découvrir les espaces naturels cantaliens des écoles NDO Murat et Gerbert Aurillac et du collège Sacré-Cœur Riom…
et après le confinement : les expériences à distance de nettoyage de l’eau à St-André Massiac, le défi collaboratif des recettes maison à St-Jo de St-Martin Vx, sans oublier le groupe collaboratif What’s up Web ? des enseignants pour partager leurs bons plans …

 

«Je reste à la maison, Seigneur !»

Je reste à la maison, Seigneur, et aujourd’hui, je t’en rends compte.
Trente ans à la maison de Nazareth, tu as appris l’écoute et la docilité,
Avant de prendre la route de Jérusalem d’où explosera la vérité.

Je reste à la maison, Seigneur, comme toi dans l’atelier de Joseph.
De la règle impérieuse et du tranchant de l’outil,  je fais connaissance
J’apprends à travailler, à obéir, à dégauchir les aspérités de l’existence.

Je reste à la maison, Seigneur,  je le fais de manière responsable pour mon propre bien,
Pour la santé de ma ville, de mes proches éloignés de moi pour l’heure.
Avec lenteur et timidité, j’entre dans mon  jardin intérieur.

Je reste à la maison, Seigneur, et dans le même silence qu’à Nazareth,
Je retiens mon souffle à l’unisson de la planète.
Je sais que tu m’attends dans la prière, la lecture, la méditation.

Je reste à la maison, Seigneur ! Au matin, je cherche un signe de confiance,
Tâchant de commencer le jour dans l’émerveillement,
Et de le poursuivre dans la persévérance.

Je reste à la maison, Seigneur, et à midi, j’accueillerai la salutation de l’ange.
Moi aussi, je saluerai Marie qui a répondu au don de ton amour.
Selon ta parole, je revêtirai moi aussi le tablier qui dérange.

Je reste à la maison, Seigneur, et si le soir me prend la mélancolie,
Je t’inviterai comme les disciples d’Emmaüs à rester avec nous,
Tandis qu’il se fait tard et que le soleil faiblit.

Je reste à la maison, Seigneur,  je sais que tu iras auprès de ton ami Lazare, malade,
Dans la maison de Béthanie, chez Marthe qui s’inquiète du service,
Et chez Marie qui se tient à ton écoute, admiratrice.

Je reste à la maison, Seigneur, habité par la pensée des malades et soignants à l’hospice,
J’entends la tempête qui fait rage sur l’océan du monde,
Réveille-toi Seigneur, s’il est vrai que la mer et le vent t’obéissent.

Je reste à la maison, Seigneur, appuyé sur ta promesse d’être avec nous tous les jours
En ces jours de retrait et d’impuissance, reliés par la grâce des réseaux,
Je prépare le parfum et les aromates pour le jour où tu rouleras la pierre du tombeau.

Amen !

Arnaud FAVART, prêtre de la Mission de France (Puy-de-Dôme)
Prière inspirée de Mgr Giuseppe Giudice,  évêque de Nocera Inferiore-Sarno en Italie.

Réunion de CoDiEC 15 : les remerciements du directeur diocésain

La réunion des membres se déroule aujourd’hui à distance avec vote en ligne. Nous vous partageons cependant le premier point à l’ordre du jour : les remerciements du directeur diocésain, Didier Ferry.

Tout d’abord, je voudrais redire mes remerciements à l’ensemble des équipes éducatives de nos établissements. Face à cette situation inédite, les enseignants s’adaptent pour assurer la continuité pédagogique. La créativité et la disponibilité dont ils font preuve honorent l’Enseignement catholique.
L’accompagnement des élèves n’est pas seulement un mot sur un projet éducatif, mais une réalité quotidienne.
Les chefs d’établissement sont également exemplaires. Ils sont en première ligne et n’ont qu’un seul objectif avec leurs équipes : assurer l’accueil des enfants des soignants.
Nous vivons un moment particulier. Il en sortira des fruits inattendus.
Merci à tous ceux qui continuent de faire vivre les valeurs évangéliques de nos établissements.

Nos engagements en photos

Après Facebook et Twitter, l’Enseignement catholique du Cantal rejoint le réseau social Instagram. Ce compte sera exclusivement dédié aux images engagées des établissements dans un respect de notre Maison Commune.

Retrouvez les réalisations solidaires et environnementales des Communautés éducatives de nos établissements sur :
https://www.instagram.com/ddec15/

 

Février de nature solidaire dans les établissements

 

Ce mois-ci, fidèles aux objectifs du Réenchantement de l’école, l’école de l’Externat de l’Enfant-Jésus Aurillac a accueilli une animatrice de la CABA au sujet de la prévention des déchets tandis que l’école Notre-Dame à Saint-Flour sensibilisait ses élèves aux premiers secours. De leur côté les 4èmes du collège Notre-Dame des Miracles Mauriac ont remis à neuf le réfectoire aux couleurs des 17 Objectifs de Développement Durable de l’ONU grâce aux affiches Canopé. Enfin, les grandes sections de Gerbert ont réalisé un e-book pour sensibiliser petits et grands de l’établissement au respect de la planète par la présentation d’actions concrètes et faciles à mener. 

Deux projets sont particulièrement audacieux :
– un partenariat à l’école Gerbert avec le MCR pour une vente de panier, dans l’optique de courses zéro déchet, réalisé au profit des études d’une jeune réfugiée sur notre diocèse. Dans ce cadre, des cartes ont également été écrites pour notre pape François que l’équipe du MCR rencontrera à l’automne en lien avec son thème d’année Laudato Si ;
– un atelier technologique « Offrir une main » (construction d’une prothèse pour enfant) par les collégiens du Sacré-Cœur, Riom-ès-Montagnes, et ceux de Notre-Dame des Miracles, Mauriac.
Cliquez sur les images pour plus de précisions.

Pauses spirituelles pour le Carême : cultiver son jardin intérieur

Comme l’an dernier, vous pourriez prendre un  temps d’intériorité avec vos élèves lors de ce Carême pour cultiver nos jardins intérieurs. En cliquant sur l’image puis sur chacune des icônes de gauche à droite, vous obtiendrez un lien vers une vidéo correspondant à chacune des 5 semaines de classe.
Aucun autre matériel n’est nécessaire, chaque pause spirituelle peut se passer dans une salle de classe et dure de 5 à 7 minutes. A chacun de choisir le meilleur moment dans la journée.

Cette proposition est construite pour un public large où la liberté de chacun est particulièrement préservée :

  • Elle est composée en deux moments qui ne sont pas dissociables et suivant une chronologie tout au long de la semaine. D’abord un temps de relaxation, puis une proposition de cheminement chrétien.
  • Elle est ouverte à tous. Les enfants peuvent être concernés par la relaxation et -suivant leur croyance- soit se reconnaître chrétiens et adhérer, soit juste restés à l’écoute pour se laisser la possibilité de découvrir les chrétiens. Il en va de même pour les enseignants.

Laissez-vous surprendre !
Pauses spi-Carême

Projets environnementaux et solidaires dans nos établissements en janvier

Après l’extraordinaire concert solidaire de Noël des écoles St-Joseph et Notre-Dame de St-Flour, St-André de Massiac, NDO, école et collège, de Murat et Neussargues, les établissements continuent de Réenchanter l’école avec Audace ce mois-ci.
Environnement et solidarité sont au rendez-vous :
à l’école du Sacré-
Cœur de Riom avec l’arrivée des poules,
au collège Notre-Dame des Miracles à Mauriac avec le lancement du jardin en permaculture,
à l’école Saint-Joseph de Saint-Flour avec la fabrication de mangeoires,
à l’école Notre-Dame à Saint-Flour avec la fabrication de boudins de fenêtres pour lutter contre le gaspillage d’énergie et à l’école Notre-Dame de Mauriac avec la journée du gros pull,
au lycée Saint-Vincent/ La Présentation avec la construction du matériel du festival Spring Festiv 2020 à partir de bois de récupération,
et enfin au lycée St-Géraud avec le projet des DM Numérique qui refondent le site Web du Grand Site Puy-Mary et celui de l’association Contre-façon des étudiants de la filière textile avec le vide-dressing à Aurillac !

S’engager pour l’homme et la planète… place à l’audace !

C’est la thématique de l’invitation nationale de l’APEL pour cette année et en particulier pour la semaine des APEL du 13 au 20 mars dans les établissements.
Parce que l’APEL est convaincue que le respect de l’Homme et celui de la planète constituent un seul et même enjeu, qui est aussi et avant tout un enjeu éducatif, les équipes Apel sont invitées à se mobiliser pour que les communautés éducatives des établissements opèrent une prise de conscience, ou un approfondissement de leur engagement, sans culpabilisation ni discours catastrophiste, mais en adoptant une posture encourageante, pédagogique et positive !  (info en cliquant sur l’image)
Et nous, dans le Cantal, on est partant pour relever le défi !
Place à l’audace, aux initiatives concrètes et aux changements durables !