Un an ou quelques jours en France

Vivre l’expérience du système scolaire français de l’intérieur, c’est la proposition qui est faite par le lycée St Vincent – La Présentation depuis quelques années à de jeunes Tchèques, Slovaques, Polonais ou Allemands. Mis en place initialement avec l’Institut français de Prague, le partenariat s’est étendu à d’autres lycées européens et permet à des jeunes de vivre la rencontre de manière intense. Parmi eux, certains arrivent sans vraiment parler notre langue et c’est un véritable défi linguistique, culturel et social qui s’ouvre à eux. Le lycée de Saint-Flour les accueille dans leurs classes d’âge avec quelques heures spécifiques FLE (Français Langue Etrangère). Leur détermination à progresser est telle que ceux qui restent en séjour pluri-annuel poussent même la porte du bac tandis que d’autres doublent leur scolarité avec celle de leur pays d’origine en parallèle ! *
L’audace de cette expérience est aussi pour les professeurs et leurs camarades qui bousculent à cette occasion leurs repères scolaires… culturels : codes de couleurs de stylo, tailles des lignes de cahier, usage du brouillon, écriture cursive ou pose des opérations, rapport à l’enseignant ou vouvoiement, autant d’habitudes qui ne sont pas « pour tout le monde » en réalité.
Cécile Touzin, professeure et responsable du projet, organise chaque année l’accueil d’une quinzaine de jeunes étrangers scolarisés et hébergés par l’établissement. Cette ouverture a par ailleurs été remarquée par la DARIEC (Délégation académique aux relations européennes et internationales et à la coopération) qui en a fait l’objet d’un article.
La découverte des pays étrangers est aussi proposée pour les élèves cantaliens du lycée. La politique d’ouverture internationale originale et audacieuse choisi par le lycée sanflorain donne sans conteste confiance à chacun en offrant l’opportunité de mieux construire et connaitre son identité personnelle et sociale.

  • Pour les statistiques, les jeunes étrangers entrant en seconde sans passer le bac feront partie des facteurs de baisse des indicateurs du lycée pour le taux d’accès aux épreuves finales, alors qu’ils auront offert l’expérience de l’altérité à toute la communauté éducative… Or, l’épanouissement personnel des jeunes compte tout autant que leurs capacités à apprendre comme le démontre merveilleusement bien cette expérience d’audace pour réenchanter l’école.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s