Qu’est-ce qu’on mange au Sacré-Coeur de Riom-es-Montagne ?

Avant de passer à la table du collège Sacré-Coeur à Riom, les élèves volontaires peuvent participer aux commissions cantine sur la pause méridienne. C’est un moment convivial pendant lequel ils apprennent les bases du « bien manger » et élaborent des menus gourmands, équilibrés et répondant à leur envie.
Ainsi, début février, les sixièmes ont imaginé la semaine gourmande. Cela a commencé par l’opération petit-déjeuner. Les élèves ont travaillé sur la réalisation de ces repas équilibrés et confectionnés uniquement à partir de produits de saison, issus de l’agriculture biologique et/ou locaux (Riom-ès-Montagnes et alentours). Ils ont appris à lire des étiquettes et à être des consommateurs plus avertis. En anglais ils ont travaillé sur l’« english breakfast ». Ils ont ensuite présenté fièrement leurs travaux à tous leurs camarades et les ont invités à un « grand petit déjeuner » très convivial et riche en saveurs ! La seule consigne : on goûte à tous les plats et on se régale ! La semaine s’est poursuivie avec un menu Auvergnat et son aligot maison, un grand classique très apprécié des élèves. Et pour terminer, lors de la Chandeleur, les demi-pensionnaires ont eu la joie de découvrir au réfectoire un bar à crêpes qui a permis à chacun de composer sa crêpe sur mesure, en choisissant parmi une multitude de douceurs sucrées. La consigne cette fois était de toujours placer des fruits dans sa crêpe, car comme le résument très bien les élèves de 6° : « Le but de la commission cantine, c’est d’apprendre à manger équilibré mais aussi à se faire plaisir »!
Dans la bonne humeur et avec le même mot d’ordre « offrir des produits frais et de qualité aux enfants » producteurs locaux et parents se sont associés à ces différentes opérations et participent de plus en plus régulièrement à l’offre de produits riomois sur la cantine. Depuis 2 ans maintenant, le pourcentage de produits locaux, cuisinés traditionnellement a largement augmenté, ce dont se félicite Mickael Bourion, 
directeur de l’établissement : « Notre ville fourmille de producteurs et d’artisans engagés dans des filières de qualité, il serait dommage de pas en faire profiter nos élèves ».
Encore une belle manière d’avoir de l‘audace pour réenchanter l’école sur cet objectif environnemental et solidaire avec les producteurs locaux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s